Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Jaimie Franci

Du même SUJET

Reprise des classes : des conditions loin de rassurer la CSN

Reprise des classes : des conditions loin de rassurer la CSN

Alors que le gouvernement annonce la reprise des activités dans les écoles préscolaires, primaires, secondaires et…
Toujours aucune « prime COVID » pour le personnel de soutien et des mesures de protection insuffisantes

Toujours aucune « prime COVID » pour le personnel de soutien et des mesures de protection insuffisantes

Au sortir de la conférence de presse du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, relativement à la…
La Protectrice du citoyen confirme la tempête parfaite dans les résidences pour aîné-es

La Protectrice du citoyen confirme la tempête parfaite dans les résidences pour aîné-es

Le rapport final de la Protectrice du citoyen sur la gestion de la crise due à…
Pour vraiment décentraliser le réseau de la santé et des services sociaux

Pour vraiment décentraliser le réseau de la santé et des services sociaux

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN) demande au gouvernement d’aller plus loin…
Une première journée de grève pour les 11 000 salarié-es de CPE syndiqués à la CSN

Une première journée de grève pour les 11 000 salarié-es de CPE syndiqués à la CSN

Sans convention collective depuis plus de 18 mois, les travailleuses et travailleurs des centres de la…
Les 160 000 travailleuses et travailleurs du secteur public de la CSN se prononceront sur l’entente de principe

Les 160 000 travailleuses et travailleurs du secteur public de la CSN se prononceront sur l’entente de principe

Au cours des derniers jours, près de 800 délégué-es des syndicats du secteur public de la…

Visages de l'austérité

jaimie-1-957x636

Jaimie Franci

jaimie-1-957x636

« C’est bien que le ministre Bolduc se plie finalement aux voix des parents qui s’opposaient à son découpage improvisé de la Commission scolaire de Montréal.

Mes enfants auraient pu voir leur école alternative “nature” démantelée, et ce, sans aucune explication. On s’est installés à Pointe-Saint-Charles pour faire partie de la première vague de l’école. Ces grands choix de vie ne devraient pas être compromis par des politiciens qui méprisent ouvertement nos programmes sociaux.

Il faut continuer de se lever contre ces injustices et contre l’austérité. On peut y arriver. Le gouvernement n’aura d’autre choix que de reculer. »

– Jaimie Franci

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket

ACTUALITÉS