Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Jean Coutu : 78 % pour la nouvelle convention collective

Du même SUJET

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Le lundi 20 juin, l’entreprise Oldcastle Solutions Enclosure de Candiac a mis ses travailleuses et ses…
Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Le 15 juin dernier, le Tribunal administratif du travail (TAT) a rendu un jugement indiquant que…
Salaire d’entrée à plus 18 $ chez IKEA !

Salaire d’entrée à plus 18 $ chez IKEA !

Les quelque 500 salarié-es d’IKEA de Montréal ont une nouvelle convention collective. Réunis en assemblée générale…
Les membres du Syndicat des employés de Fonderie Saguenay ltée obtiennent un règlement!

Les membres du Syndicat des employés de Fonderie Saguenay ltée obtiennent un règlement!

Les membres du Syndicat des employés de Fonderie Saguenay ltée se sont réunis en assemblée générale…
Des gains substantiels pour les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des industries manufacturières (STTIM – CSN), section UBA

Des gains substantiels pour les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des industries manufacturières (STTIM – CSN), section UBA

Réunis ce jeudi 9 juin 2022 en assemblée générale à Salaberry-de-Valleyfield, les membres du Syndicat des…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

La présidente Audrey Benoit
La présidente Audrey Benoit

Jean Coutu : 78 % pour la nouvelle convention collective

En lock-out depuis le 24 septembre, les 680 travailleuses et travailleurs du centre de distribution de Jean Coutu à Varennes se sont prononcés par vote électronique pour un nouveau projet de convention collective de cinq ans dans une proportion de 78 %. Le retour au travail est prévu vers le 15 novembre.

« Malgré un long conflit, nous sommes satisfaits de cette nouvelle convention, car elle renouvelle complètement notre contrat de travail et nous donne la meilleure convention que nous avons eue jusqu’à maintenant. Je suis très fière de la mobilisation exemplaire de nos membres à toutes les étapes de cette négociation », affirme Audrey Benoît, présidente du Syndicat des travailleuses et travailleurs de PJC entrepôt–CSN.

Nombreux gains

Le syndicat a obtenu de nombreux gains sans aucun recul. Les trois anciennes classes salariales ont été intégrées à la classe supérieure. Cette nouvelle classe unique, jumelée à une offre de formation de 1000 heures par semaine, va donner à tous les membres la possibilité d’accéder à toutes les tâches en fonction de leur ancienneté.

De nouvelles clauses vont également permettre de limiter la sous-traitance et de plafonner à 10 % le nombre d’employé-es temporaires. Aucun employé-e permanent à temps complet ne sera forcé de travailler la fin de semaine, comme le souhaitait l’employeur. La nouvelle convention aura aussi comme effet la création de nombreux postes permanents à temps complet et facilitera la prise de vacances l’été. Le programme de préretraite sera accessible deux ans plus tôt et pour un plus grand nombre d’employé-es en même temps.

Sur le plan du salaire, les deux tiers des membres auront des augmentations de 11 % ou de 12,6 % sur cinq ans, soit du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2024. Pour les 29 chauffeurs, ce sera 10,5 %. Pour ceux et celles qui étaient déjà dans la classe salariale la plus élevée et qui seront moins avantagés par l’intégration à la classe unique, la nouvelle convention prévoit le versement de montants forfaitaires pour un total de près de 5000 $ par personne qui s’ajoute aux augmentations.

Grande solidarité syndicale

« Je tiens à féliciter les travailleuses et les travailleurs de Jean Coutu pour leur ténacité et leur courage tout au long de ce conflit difficile. Depuis le vote de grève à 99 % en juin, ils n’ont jamais lâché », rappelle David Bergeron-Cyr, président de la Fédération du commerce (FC–CSN), qui a participé activement à la mobilisation tout au long du conflit.

« Bon nombre de syndicats de la région et de partout au Québec ont démontré une générosité exemplaire en donnant plusieurs milliers de dollars et même du bois de chauffage au syndicat de Jean Coutu. Beaucoup de militantes et de militants ont aussi participé aux piquetages symboliques et aux manifestations », ajoute Annette Herbeuval, présidente du Conseil central de la Montérégie–CSN.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket