Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Juin 2003 – Conciliation famille – travail – Le gouvernement Charest doit mettre en place des mesures concrètes

Du même SUJET

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Le lundi 20 juin, l’entreprise Oldcastle Solutions Enclosure de Candiac a mis ses travailleuses et ses…
Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Le 15 juin dernier, le Tribunal administratif du travail (TAT) a rendu un jugement indiquant que…
SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

Les membres du Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN ont profité d’une autre journée…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Juin 2003 – Conciliation famille – travail – Le gouvernement Charest doit mettre en place des mesures concrètes

Conciliation famille-travail

Le gouvernement Charest doit mettre en place des mesures concrètes

La Fédération des professionnèles (FP-CSN) demande au gouvernement Charest de mettre en place des mesures concrètes pour favoriser la conciliation du travail et de la vie familiale. Les délégué-es de la FP se rencontrent aujourd’hui pour l’ouverture de leur 35e Congrès au Manoir du Lac Delage, à Québec.

« La conciliation famille-travail est très importante pour nos membres. Au cours de la dernière campagne électorale, les trois partis rivalisaient de promesses sur ce point. Au pouvoir, le Parti libéral semble avoir oublié complètement cet élément. La conciliation du travail et de la famille est au centre des préoccupations de la Fédération des professionnèles. Nous allons devoir rafraîchir la mémoire au gouvernement Charest », affirme Michel Tremblay, président de la FP-CSN.

Le 35e Congrès de la Fédération des professionnèles

Les activités du 35e Congrès de la Fédération des professionnèles seront marquées cette année par la conciliation famille-travail. Demain mercredi, en après-midi, Diane Lavallée, présidente du Conseil du statut de la femme, présentera une conférence sur cette question. Ensuite, Charles-Henri Amherdt, professeur à l’Université de Sherbrooke, présentera le lien étroit qu’il fait entre la satisfaction au travail et la conciliation de la vie familiale et du travail.

La conciliation famille-travail devient un problème de plus en plus criant au Québec. L’évolution démographique ajoutera de la pression sur les personnes qui restent au travail et rendra plus aiguë la nécessité d’une organisation du travail qui tient compte des besoins familiaux. Quelques chiffres sont très éloquents :

  • En 2000, 69 % des mères ayant des enfants de moins de six ans sont sur le marché du travail et la très grande majorité travaillent à temps complet.
  • En 2001, 26,5 % des familles avec enfants au Québec étaient monoparentales.
  • Dans moins de 30 ans, le nombre de personnes de 65 ans et plus aura doublé et elles représenteront 27 % de la population. Celles de 85 ans et plus, généralement moins autonomes, seront 3,5 fois plus nombreuses.
  • Parallèlement, la population des 20-64 ans, celle qui forme le bassin de main-d’œuvre et supporte les charges sociales commencera à diminuer vers 2011.

Au cours de son 35e Congrès, la Fédération des professionnèles soumettra à ses membres des propositions pour favoriser l’action syndicale pour mieux concilier le travail, la famille et la vie personnelle. Les journalistes sont d’ailleurs invités à assister aux travaux du congrès qui touchent à la conciliation famille-travail. Ces conférences auront lieu à partir de 14 heures, le mercredi 18 juin, au Manoir du Lac Delage à Québec.

Quand : Le mercredi 18 juin, à 14 h 00 Où : Manoir du Lac Delage à Québec

Conférences sur la conciliation famille-travail et sur la satisfaction au travail

  • Diane Lavallée , présidente du Conseil du statut de la femme
  • Charles-Henri Amherdt, professeur de l’Université de Sherbrooke

Source : FP-CSN – 17-06-2003

Pour renseignements : Pierre Dubois, tél. : (514) 598-2264

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket