Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Juin 2003 – Partage du surplus du régime de retraite de la Société Asbestos Limitée (SAL) à Thetford – Mines

Du même SUJET

Les sages-femmes adoptent une entente collective de quatre ans

Les sages-femmes adoptent une entente collective de quatre ans

Les membres du Regroupement Les sages-femmes du Québec ont entériné mercredi l’accord de principe intervenu le…
Modifications unilatérales des salaires en CPE : le tribunal rappelle le gouvernement à l’ordre

Modifications unilatérales des salaires en CPE : le tribunal rappelle le gouvernement à l’ordre

En décidant unilatéralement, en janvier dernier, d’octroyer une prime de 6,6 % aux éducatrices retraitées qui désireraient…
Le TAT rappelle au gouvernement qu’il ne peut pas passer par-dessus les syndicats

Le TAT rappelle au gouvernement qu’il ne peut pas passer par-dessus les syndicats

C’est une bataille importante que remportent la FSSS-CSN, la FSQ-CSQ, la FIQ, le SQEES-FTQ et le…
Bois d’œuvre : Ottawa doit talonner Washington

Bois d’œuvre : Ottawa doit talonner Washington

Même si le gouvernement américain vient tout juste d’abaisser de moitié les tarifs douaniers imposés au…
Les travailleuses et travailleurs de Rolls-Royce Canada manifestent leur mécontentement

Les travailleuses et travailleurs de Rolls-Royce Canada manifestent leur mécontentement

Après plus de quatre mois de lockout, les travailleuses et les travailleurs de Rolls-Royce ont investi…
Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Les membres du Syndicat des travailleurs de la Scierie de Petit Paris–CSN se sont réunis en…

Juin 2003 – Partage du surplus du régime de retraite de la Société Asbestos Limitée (SAL) à Thetford – Mines

Partage du surplus du régime de retraite de la Société Asbestos Limitée (SAL) à Thetford-Mines

Délai supplémentaire à cause des manœuvres juridiques du groupe Lacroix

Dans l’affaire du partage du surplus du régime de retraite des salariés horaires de la SAL à Thetford-Mines, le Tribunal d’arbitrage, qui a siégé du 2 au 6 juin, a ajourné les audiences jusqu’en septembre prochain. Les travaux du tribunal ont été retardés en raison de l’intervention de M eSarto Landry, avocat du groupe Lacroix. Le surplus du régime de retraite contributif des salariés horaires de la SAL ne peut être partagé sans que le Tribunal d’arbitrage ne donne son aval à l’entente intervenue entre la SAL et le syndicat CSN.

« Nous ne pouvons être d’accord avec les manœuvres du groupe Lacroix et de leur procureur qui obligent tout le monde à des délais supplémentaires. Le matin du 17 mai dernier, c’était salle comble dans le sous-sol de l’église Notre-Dame à Thetford. Avec un vote en faveur de l’entente à 98 %, nous avons acquis toute la légitimité pour passer à l’action », a affirmé Marcel Pelletier, président du Syndicat des travailleurs horaires de l’amiante (CSN).

Avant les audiences du Tribunal d’arbitrage de juin, le procureur du groupe Lacroix, M eLandry, a d’abord tenté d’obtenir une injonction de la Cour supérieure au début juin. Mais celle-ci lui a été refusée. Cette manœuvre a malheureusement réussi à retarder le déroulement des audiences en rendant nécessaire une reprise des travaux en septembre 2003.


Source : CSN – 18-06-2003

Pour renseignements : Pierre Dubois, Information-CSN : tél. : (514) 598-2264

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket