Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

La campagne va bien en Abitibi-Témiscamingue–Nord-du-Québec

Du même SUJET

Modifications unilatérales des salaires en CPE : le tribunal rappelle le gouvernement à l’ordre

Modifications unilatérales des salaires en CPE : le tribunal rappelle le gouvernement à l’ordre

En décidant unilatéralement, en janvier dernier, d’octroyer une prime de 6,6 % aux éducatrices retraitées qui désireraient…
Le TAT rappelle au gouvernement qu’il ne peut pas passer par-dessus les syndicats

Le TAT rappelle au gouvernement qu’il ne peut pas passer par-dessus les syndicats

C’est une bataille importante que remportent la FSSS-CSN, la FSQ-CSQ, la FIQ, le SQEES-FTQ et le…
Bois d’œuvre : Ottawa doit talonner Washington

Bois d’œuvre : Ottawa doit talonner Washington

Même si le gouvernement américain vient tout juste d’abaisser de moitié les tarifs douaniers imposés au…
Les travailleuses et travailleurs de Rolls-Royce Canada manifestent leur mécontentement

Les travailleuses et travailleurs de Rolls-Royce Canada manifestent leur mécontentement

Après plus de quatre mois de lockout, les travailleuses et les travailleurs de Rolls-Royce ont investi…
Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Les membres du Syndicat des travailleurs de la Scierie de Petit Paris–CSN se sont réunis en…
La FIM-CSN demande à Glencore de sortir de son mutisme

La FIM-CSN demande à Glencore de sortir de son mutisme

La Fédération de l’industrie manufacturière (FIM-CSN) estime que Glencore doit tout faire pour protéger la santé…

Boycottage du Journal de Montréal

La campagne va bien en Abitibi-Témiscamingue–Nord-du-Québec

Le président du Conseil central de l’Abitibi-Témiscamingue–Nord-du-Québec salue l’initiative prise récemment par un membre du comité exécutif du Syndicat régional des travailleuses et travailleurs de Clair Foyer, Claude Trépanier, de mettre en ligne l’appui à la campagne de boycottage du Journal de Montréal sur sa page Facebook. Ce geste a permis en seulement quatre jours d’atteindre plus de 12 000 personnes. C’est le 11 novembre prochain que le conseil central tiendra son assemblée générale où il sera alors question de cette campagne. « Mais déjà, certains de nos syndicats n’ont pas attendu la tenue de cette assemblée pour amorcer le débat dans leurs rangs. Cette opération semble déjà avoir pris son envol en Abitibi-Témiscaminge et dans le Nord-du-Québec et nous entendons en faire une réussite », d’affirmer Donald Rheault, président du conseil central.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket