Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

La CSN accueille plutôt favorablement le rapport Bissonnette-Porter

Du même SUJET

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Le lundi 20 juin, l’entreprise Oldcastle Solutions Enclosure de Candiac a mis ses travailleuses et ses…
Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Le 15 juin dernier, le Tribunal administratif du travail (TAT) a rendu un jugement indiquant que…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Loi-cadre des universités

La CSN accueille plutôt favorablement le rapport Bissonnette-Porter

La CSN et ses fédérations affiliées dans le domaine de l’éducation constatent avec satisfaction que plusieurs de leurs propositions se retrouvent dans les recommandations mises en avant par les coprésidents du Chantier sur une loi-cadre des universités découlant des travaux du Sommet sur l’enseignement supérieur.

« Nous sommes fort satisfaits de constater que plusieurs des recommandations contenues dans le rapport rendu public aujourd’hui par Mme Bissonnette et M. Porter vont dans le même sens de ce que nous prônions », affirme Mme Denise Boucher, vice-présidente de la CSN responsable du dossier éducation.

« Que ce soit en termes de mission de l’université, de ses valeurs, de l’engagement de l’État, nous ne pouvons que souscrire aux énoncés formulés », poursuit Mme Boucher. De même, la question de l’égalité des chances, le caractère public ainsi que les valeurs de coopération auxquelles le rapport fait une large place s’avèrent fort à-propos.

En ce qui a trait à la gouvernance des universités, la CSN est satisfaite de voir que les propositions du rapport remettent aux établissements l’élaboration de leur propre code mais « nous réitérons l’importance de la collégialité et de la juste représentation des membres de l’ensemble de la communauté universitaire comme principes de gouvernance », signale la vice-présidente de la CSN.

En ce qui concerne l’abrogation de la Loi sur le réseau de l’Université du Québec, la CSN et ses fédérations affiliées prendront le temps d’en évaluer les conséquences avant de se prononcer.

Les coprésidents intègrent les principaux éléments qui font déjà consensus auprès de la communauté universitaire dans la loi-cadre. L’impact de celle-ci dépendra largement du futur Conseil national des universités (CNU). Les fonctions et les pouvoirs qui lui seront attribués de même que la gouvernance seront déterminants. À cet égard, nous avons des réticences quant à la manière dont s’exercera son rôle d’évaluation de la qualité des activités universitaires. Par ailleurs, nous insistons pour que l’ensemble des catégories de personnel soient représentées au sein du conseil d’administration.

« Il nous apparaît incontournable de tenir une commission parlementaire, à laquelle nous souhaitons participer, sur les suites à donner à ces rapports », conclut Mme Boucher.

Profil des organisations La Confédération des syndicats nationaux (CSN) regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.


Les fédérations affiliées à la CSN qui comptent des membres dans le domaine de l’éducation sont la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN), la Fédération des professionnèles (FP-CSN) et la Fédération nationale des enseignants et des enseignantes du Québec (FNEEQ-CSN).

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket