Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

La CSN demande un redressement de la gestion du réseau des services de gardes

Du 31 juillet au 23 septembre 2022, les syndicats du secteur public de la CSN tiennent leurs assemblées générales sur les demandes de table centrale et de table sectorielle. Les 170 000 membres CSN de ce secteur sont invités à voter dans ces assemblées. Voir les détails.

Du même SUJET

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

« Après plus d’une quinzaine de séances de négociation en un an, les pourparlers sont très lents…
En action pour une transition juste et écologique

En action pour une transition juste et écologique

Des mobilisations climatiques s’organisent à travers le monde ce vendredi 23 septembre et plusieurs de nos fédérations, conseils…
Première entente de principe pour les centres d’hébergement privés

Première entente de principe pour les centres d’hébergement privés

Les membres du Syndicat régional des travailleuses et travailleurs des centres d’hébergement du Centre-du-Québec–CSN ont accepté…
Le syndicat de la Fonderie Horne lance un appel au calme

Le syndicat de la Fonderie Horne lance un appel au calme

Après des mois à se focaliser sur le débat public à Rouyn-Noranda concernant l’arsenic et la…
Le plus important syndicat du milieu de la santé annonce ses revendications

Le plus important syndicat du milieu de la santé annonce ses revendications

En vue des élections du 3 octobre prochain, la FSSS–CSN dévoile ses revendications afin de permettre…
Grève de 30 jours au Cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Grève de 30 jours au Cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Excédés par la lenteur de leur négociation ainsi que par la nonchalance de leur employeur, ce…

Rapport du Vérificateur général du Québec

La CSN demande un redressement de la gestion du réseau des services de gardes

La CSN est peu surprise des conclusions dévoilées ce matin par le Vérificateur général du Québec Renaud Lachance, à propos du réseau des services de garde. Depuis de nombreuses années la CSN dénonce la gestion du ministère de la Famille et des Aînés (MFA) et exige non seulement une meilleure évaluation des conditions d’octroi de permis, mais aussi une harmonisation et une transparence dans les critères d’inspection du réseau. La mise en oeuvre du programme éducatif, via la formation continue des éducatrices et le support par les personnes conseillères à la pédagogie, est aussi une priorité pour la CSN. Enfin, la centrale dénonce la prolifération des garderies privées, où la qualité des services est reconnue comme étant moindre et où le suivi dans l’application du programme éducatif fait défaut.

La CSN souhaite donc une meilleure gestion du réseau afin que l’argent serve au développement de nouvelles places en CPE et en milieu familial régi ainsi qu’à l’amélioration des services aux enfants. Ce réseau, qui fait l’envie non seulement des autres provinces, mais aussi de bien d’autres pays, nécessite un sérieux redressement. Pour Denise Boucher, vice-présidente de la CSN, le MFA doit faire des enfants du Québec, une priorité. « Tel que stipulé dans la Plateforme sur les services de garde éducatifs à l’enfance de la CSN, le ministère doit poursuivre le développement de l’offre des services de garde en CPE et en milieu familial régi, en assurant sa qualité et en investissant de manière adéquate et significative, afin que le droit de chaque enfant à un service de garde de qualité soit respecté. »

La plateforme sur les services de garde éducatifs à l’enfance de la CSN est disponible au http://goo.gl/3o9ai

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket