Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

La CSN heureuse de l’initiative du gouvernement

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration de l’Outaouais réclame son dû!

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration de l’Outaouais réclame son dû!

C’est plus 275 militantes et militants de la Fédération de la santé et des services sociaux…
Des gains importants pour les travailleuses et les travailleurs de la CDPDJ

Des gains importants pour les travailleuses et les travailleurs de la CDPDJ

Les travailleuses et les travailleurs de la Commission des droits de la personne et des droits…
Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Alors qu’une nouvelle ronde de négociations pour le renouvellement des conventions collectives du secteur public s’amorce,…
Une nouvelle convention collective pour les employé-es de Radio-Canada

Une nouvelle convention collective pour les employé-es de Radio-Canada

Réunis en assemblée générale hier, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs de Radio-Canada…
Petite enfance : le plus gros syndicat du secteur réclame des places de qualité et subventionnées

Petite enfance : le plus gros syndicat du secteur réclame des places de qualité et subventionnées

En vue des élections du 3 octobre prochain, la FSSS–CSN dévoile ses revendications afin de permettre…
Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

« Après plus d’une quinzaine de séances de négociation en un an, les pourparlers sont très lents…

Métro de Montréal

La CSN heureuse de l’initiative du gouvernement

La Confédération des syndicats nationaux tient à saluer la décision du gouvernement Charest de déposer un projet de loi pour accélérer la signature du contrat du renouvellement des voitures du métro de Montréal entre la Société de transport de Montréal (STM) et le consortium Bombardier-Alstom. « C’est une excellente nouvelle. Il est souhaitable que le dépôt de ce projet de loi mette fin à une saga qui dure depuis près de cinq ans maintenant et lors de laquelle avait déjà eu lieu un véritable appel d’offres en 2008 », a indiqué la présidente de la CSN, Claudette Carbonneau, à l’occasion de l’annonce faite en présence du premier ministre devant les installations de Bombardier à La Pocatière. Selon Alain Lampron, président de la Fédération de la métallurgie de la CSN, cette décision fera en sorte que des centaines d’emplois de qualité seront conservés et développés au Québec tout en permettant de consolider une expertise locale en matière de transport en commun. « Ce sont 400 emplois en moyenne, sur une période de huit ans, qui pourraient ainsi être consolidés, ce qui serait un véritable soupir de soulagement pour l’économie de notre région », s’est réjoui Nancy Legendre, présidente du Conseil central du Bas-Saint-Laurent de la CSN. « Si notre usine constitue un centre d’excellence en fabrication de matériel roulant en acier inoxydable et un élément essentiel du réseau manufacturier nord-américain de Bombardier Transport, c’est grâce à nos employés, à leur ardeur au travail, à leur détermination à réussir et à leur extraordinaire capacité d’adaptation. Nous sommes prêts à réaliser ce contrat pour consolider l’expertise québécoise à l’échelle mondiale », a indiqué le président du syndicat de Bombardier, Mario Lévesque. « Ce contrat s’inscrit en droite ligne dans une politique de transport en commun cohérente pour le Québec. Toute cette expertise pourra nous servir à répondre aux besoins des gens de chez nous », d’ajouter Alain Lampron. Le Syndicat des employé-es de bureau et celui des employés horaires d’Alstom énergie et transport inc. tiennent à ajouter leurs voix à celles de la CSN et de la Fédération de la métallurgie CSN. « C’est essentiel pour la région », a déclaré Jean Déziel, président du syndicat des employé-es de bureau. « Ça viendrait créer de 50 à 70 emplois de qualité. Pour notre économie régionale, c’est très important ! » d’ajouter Richard Piché, président du syndicat des employés horaires. La CSN croit que la signature rapide du contrat permettra à la STM de répondre à son obligation d’offrir le meilleur service à une clientèle qui ne cesse d’augmenter. L’arrivée du métro à Laval, les différentes campagnes de promotion du transport collectif et une plus grande préoccupation de l’environnement ont accru de façon importante l’achalandage. En outre, certaines voitures comptent 43 années d’existence. « L’emploi, le service, l’environnement, l’âge de la flotte, tout militait pour commencer la construction des nouvelles voitures sans délai. Et les travailleuses et travailleurs de Bombardier et ceux d’Alstom sont fin prêts », de conclure Claudette Carbonneau.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket