Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

La direction du CUSM accepte d’entendre les solutions du syndicat

Du même SUJET

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Le lundi 20 juin, l’entreprise Oldcastle Solutions Enclosure de Candiac a mis ses travailleuses et ses…
Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Le 15 juin dernier, le Tribunal administratif du travail (TAT) a rendu un jugement indiquant que…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Problèmes avec la gestion de Sodexo aux cuisines

La direction du CUSM accepte d’entendre les solutions du syndicat

Le syndicat CSN représentant près de 5000 employé-es du Centre universitaire de santé McGill rencontrera prochainement la direction de l’établissement afin de présenter l’analyse syndicale de la situation dans les cuisines de l’Hôpital général de Montréal ainsi que dans celles d’autres sites du CUSM.

Pour le président du syndicat, Paul Thomas, cette rencontre, qui devrait se tenir dans quelques semaines, constitue un pas dans la bonne direction afin d’assurer de meilleures pratiques. « La direction sait bien que personne n’est mieux placé que les salarié-es pour identifier les pratiques qui peuvent et doivent être améliorées. L’implication des travailleuses et des travailleurs dans la recherche de solutions est la clé pour réaliser de véritables progrès tant en ce qui a trait à la propreté des installations qu’à la qualité des mets servis dans l’hôpital, notamment sur le plan nutritionnel. »

En vue de cette rencontre importante, le syndicat, avec l’aide de conseillers de la CSN, dressera un portrait fidèle de la situation au CUSM, il enquêtera sur les façons de faire de l’entreprise Sodexo qui gère aussi d’autres services alimentaires dans les hôpitaux québécois et s’inspirera des meilleures pratiques en vigueur dans d’autres établissements publics afin de présenter à la direction du CUSM des solutions moins coûteuses et de meilleure qualité que les façons de faire actuelles.

« Il est primordial que nous nous assurions que de telles erreurs de gestion ne se reproduisent plus. Les services alimentaires font partie intégrante de la mission d’un hôpital comme le nôtre. Je constate avec satisfaction que la direction est ouverte à nous entendre, c’est de cette manière que nous assurerons les meilleurs services auxquels la population a droit », explique Paul Thomas.

Rappelons que le quotidien La Presse a fait état, ces derniers jours, de problèmes graves de malpropreté dans les cuisines de l’Hôpital général de Montréal.

Le Syndicat des employé-es du Centre universitaire de santé McGill-CSN est affilié à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) qui compte plus de 115 000 membres dans les établissements publics de santé et de services sociaux. Elle est une des huit fédérations composant la Confédération des syndicats nationaux. La CSN représente 300 000 membres dans tous les secteurs d’activité.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket