Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

La fin heureuse d’un long parcours

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Quand les frais de garde payent le matériel scolaire…

Quand les frais de garde payent le matériel scolaire…

La Semaine québécoise de la garde scolaire doit nous donner l’occasion, comme collectivité, de souligner la…
Adoption du projet de loi 1 : une occasion manquée de faire mieux pour les familles

Adoption du projet de loi 1 : une occasion manquée de faire mieux pour les familles

Bien qu’elle salue l’effort mis pour améliorer la situation, la Fédération de la santé et des…
Le conflit dans les CPE ? À Montréal et Laval, une association patronale refuse de régler !

Le conflit dans les CPE ? À Montréal et Laval, une association patronale refuse de régler !

Alors que toutes et tous pensaient le conflit des Centres de la petite enfance (CPE) bel…
Projet de règlement des services de garde en milieu scolaire : un encadrement insuffisant

Projet de règlement des services de garde en milieu scolaire : un encadrement insuffisant

En matière d’encadrement des services de garde en milieu scolaire, le projet de règlement déposé aujourd’hui…
Projet de loi 15 en protection de la jeunesse : Ce ne doit pas être la fin, mais le début

Projet de loi 15 en protection de la jeunesse : Ce ne doit pas être la fin, mais le début

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) appuie globalement le projet de loi 15 modifiant la Loi sur…
Les syndiqué-es de la CSN du secteur des CPE entérinent l’entente de principe à 93 %

Les syndiqué-es de la CSN du secteur des CPE entérinent l’entente de principe à 93 %

Dans le cadre de dizaines d’assemblées générales ayant eu lieu entre le 9 et le 11 décembre,…

Responsables de services de garde en milieu familial

La fin heureuse d’un long parcours

Après plus d’un an de négociation, la toute première entente collective des responsables de services de garde en milieu familial (RSG) a été signée aujourd’hui aux bureaux du ministère de la Famille et des Aînés (MFA) à Montréal.

« Cette entente est attendue depuis fort longtemps par nos membres, souligne Francine Lévesque, présidente de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN). Elles vont enfin récolter les fruits de leur labeur. »

En effet, l’entente collective, d’une durée de trois ans, prévoit à terme une bonification de près de 34 % des sommes actuellement versées en subvention par le MFA aux éducatrices en milieu familial membres de la CSN. Ces sommes, totalisant 27,43 $ par jour, par enfant, incluent les protections sociales (CSST, assurances collectives, RQAP, congés maladie, etc.) ainsi que des vacances et des congés fériés.

« C’est une amélioration notable des conditions de travail et des conditions de vie de ces femmes qui se battent depuis plus de dix ans maintenant pour la reconnaissance de leur emploi, tient à rappeler Francine Lévesque. Je suis fière que la CSN ait pu les appuyer dans ces démarches et en arriver à la toute première entente de ce type au Québec », conclut-elle.

Les textes de l’entente collective seront présentés aux délégué-es des RSG le vendredi 1er avril 2011 lors d’un conseil sectoriel spécial.

La FSSS-CSN représente plus de 120 000 membres, dont 2000 RSG en Outaouais, dans le Bas-Saint-Laurent, en Estrie, au Saguenay, au Lac-Saint-Jean, dans les Laurentides, dans Lanaudière, en Montérégie, en Gaspésie, aux Îles-de-la-Madeleine, dans Québec-Chaudière-Appalaches ainsi qu’en Abitibi.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket