Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

L’acceptation d’une convention collective met fin à une grève de quatre jours

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Réunis en assemblée générale ce jeudi 1er décembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…
Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Le climat de travail ne cesse de se détériorer à la municipalité de Lac-du-Cerf. L’arrivée d’un…
6 décembre : quand la haine perdure

6 décembre : quand la haine perdure

Le 6 décembre 1989, 14 femmes sont assassinées par un misogyne à l’école Polytechnique de Montréal,…
Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus La Montréalaise–CSN (STTAM–CSN) ont tenu un…
Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…

Aux usines Velan

L’acceptation d’une convention collective met fin à une grève de quatre jours

Hier soir, les travailleurs des usines Velan à Montréal et à Granby ont accepté les termes d’ une nouvelle convention collective de trois ans, mettant ainsi fin à une grève déclarée le lundi 4 mai. Les 385 travailleurs de l’usine montréalaise ont voté dans une proportion de 67 % en faveur de l’entente, tandis que les 150 travailleurs de Granby l’ont accepté par un taux de 91 %. Les deux groupes sont membres du Syndicat national des employés de Velan – CSN. Le syndicat a réussi à forcer l’employeur à  retirer sa demande pour que les employés assument 100 % des primes de l’assurance collective, même pendant les arrêts de travail. Dans la nouvelle convention collective, Velan continuera de payer sa part de 65 %. La compagnie a aussi bonifié son offre salariale ; les employés auront une augmentation de 7,5 % sur les trois années de la durée du contrat. Ils recevront également un forfaitaire de 0,5 % payable lors de la signature. Velan inc. fabrique des robinets spécialisés pour les industries nucléaire et aérospatiale, entre autres. La demande pour les produits de la compagnie reste forte, malgré la conjoncture économique.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket