L’arrivée de Pierre Karl Péladeau en politique : un véritable affront à l’endroit des travailleurs

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Deux syndicats du transport scolaire en grève bientôt

Deux syndicats du transport scolaire en grève bientôt

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs des autobus R.M.–CSN et le Syndicat d’Autobus Terremont Ltée–CSN ont…
Urgences du CHUL : la sécurité des travailleuses et travailleurs et des usagères et usagers n’est pas assurée

Urgences du CHUL : la sécurité des travailleuses et travailleurs et des usagères et usagers n’est pas assurée

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux…
Les syndicats de B.R. et de Tremblay et Paradis votent en faveur de la grève générale illimitée

Les syndicats de B.R. et de Tremblay et Paradis votent en faveur de la grève générale illimitée

Réunis en assemblée générale ce 3 février en début d’après-midi, le Syndicat des employé-es de transport Autobus…
La CSN réclame une bonification du régime d’assurance-emploi

La CSN réclame une bonification du régime d’assurance-emploi

Avec ses alliés des autres grandes centrales syndicales et les organismes de défense des chômeurs, la…
Les syndicats de B.R. et de Tremblay & Paradis manifestent devant le Centre de services scolaire de la Capitale

Les syndicats de B.R. et de Tremblay & Paradis manifestent devant le Centre de services scolaire de la Capitale

Ce 2 février à midi, le Syndicat des employé-es de transport Autobus B.R.–CSN et le Syndicat…
Le Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep régional de Lanaudière à Joliette rejette à l’unanimité les offres du gouvernement

Le Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep régional de Lanaudière à Joliette rejette à l’unanimité les offres du gouvernement

Réunis en assemblée générale le 31 janvier 2023, les membres du Syndicat des enseignantes et enseignants…

L’arrivée de Pierre Karl Péladeau en politique : un véritable affront à l’endroit des travailleurs

Le Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM-CSN) considère la candidature de Pierre Karl Péladeau pour le Parti québécois dans Saint-Jérôme comme une insulte aux travailleuses et aux travailleurs, particulièrement ceux qui ont vécu les 14 lock-out dont il a été le maître d’œuvre. « C’est insultant pour les 190 personnes qui ont perdu leur emploi au Journal de Montréal à la suite du plus long conflit de travail de l’histoire des médias québécois imposé à l’hiver 2009 », s’est révoltée Dominique Daigneault, présidente du CCMM-CSN. Ulcérée, madame Daigneault cite Michel Chartrand, qui disait : « J’ai toujours été contre ces nationaleux qui voulaient sauver la langue et laisser crever ceux qui la parlent ».

Dans ce contexte, le CCMM-CSN remarque que le PQ a retiré de son programme la promesse de moderniser la loi anti-briseurs de grève. Pour la présidente du CCMM-CSN, cette volte-face est directement liée à la candidature de monsieur Péladeau.

« Cette association avec PKP, conjuguée au budget d’austérité récemment déposé par le ministre des Finances sortant, Nicolas Marceau, dévoile au grand jour la vraie nature du Parti québécois, soit celle d’un parti néolibéral », conclut madame Daigneault.

Le CCMM-CSN tiendra une assemblée générale spéciale le 19 mars prochain, en soirée, à la CSN, afin de discuter et de débattre avec ses membres des grands enjeux entourant les prochaines élections provinciales.

À propos du CCMM-CSN Organisme régional affilié à la CSN, le Conseil central du Montréal métropolitain-CSN regroupe plus de 100 000 membres des secteurs public et privé, répartis au sein de près de 400 syndicats à Montréal, à Laval et dans le Grand Nord du Québec.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket