Politique québécoise de la jeunesse

31 mars 2016

Le comité des jeunes de la CSN demeure sur sa faim

Bien que Québec ait rendu publique hier sa nouvelle Politique québécoise de la jeunesse 2030, la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et le comité national des jeunes de la CSN demeure sur sa faim. Le constat est d'autant plus vrai que la dernière Stratégie d'action jeunesse a pris fin en 2014.

Bien que Québec ait rendu publique hier sa nouvelle Politique québécoise de la jeunesse 2030, la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et le comité national des jeunes de la CSN demeure sur sa faim. Le constat est d’autant plus vrai que la dernière Stratégie d’action jeunesse a pris fin en 2014.

Rappelons que la nouvelle Politique québécoise de la jeunesse présentée hier repose sur cinq axes d’intervention auxquels la CSN souscrit, dont :

• De saines habitudes de vie ;
• Un milieu favorable à la persévérance et à la réussite scolaires ;
• Des jeunes prêts pour le travail et dans une économie prête à les accueillir ;
• Une citoyenneté active et plurielle ;
• Un appui à l’entrepreneuriat jeunesse.

Pour la CSN, un des enjeux clés de la Politique de la jeunesse doit être la recherche de l’équité intergénérationnelle en emploi. Déjà, les phénomènes de clauses de disparité de traitement et la prolifération des statuts d’emploi atypiques et précaires sont très bien documentés. « Une raison de plus pour agir et légiférer rapidement pour remédier à ces tendances qui entraînent de la discrimination auprès des jeunes », soutient Véronique De Sève, vice-présidente de la CSN.

Selon Alexandre Roy, du comité national des jeunes de la CSN : « L’équité intergénérationnelle en emploi doit être un incontournable pour un gouvernement qui se targue d’être celui de la jeunesse. C’est pourquoi nous attendons impatiemment les à l’automne les stratégies d’action jeunesse et réitérons notre souhait de participer à leurs élaborations. »

Pour la CSN, il importe aussi que le gouvernement favorise l’accès aux études supérieures, notamment en instaurant la gratuité scolaire dans tous les ordres d’enseignement et en assurant une offre de formation collégiale diversifiée dans toutes les régions du Québec.

← Précédent Une transaction qui doit se faire dans le respect des droits des travailleurs 31 mars 2016
Suivant → La FP-CSN déplore le transfert d'activités des CLSC vers les groupes de médecine de famille 3 avril 2016
Partager
Sujets

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/le-comite-des-jeunes-de-la-csn-demeure-sur-sa-faim/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.