Le Conseil central du Montréal métropolitain-CSN demande la tenue d’une enquête publique et indépendante

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration réclame son dû!

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration réclame son dû!

Des centaines de militantes et de militants de la Fédération de la santé et des services…
L'avenir du réseau public nous concerne toutes et tous !

L'avenir du réseau public nous concerne toutes et tous !

Le vice-président de la CSN, David Bergeron-Cyr, rencontrait ce matin des représentantes des Médecins québécois pour…
Les syndiqué-es adoptent une banque de journées de grève

Les syndiqué-es adoptent une banque de journées de grève

Réunis en assemblée générale le mardi 24 janvier, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Oui, il faut décentraliser, pour vrai

Oui, il faut décentraliser, pour vrai

Le gouvernement de la CAQ prépare une profonde transformation en santé et services sociaux. L’actualité nous…
Les grévistes du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges interpellent l’archevêché de Montréal

Les grévistes du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges interpellent l’archevêché de Montréal

Ce jeudi 26 janvier au matin, tout juste après avoir conclu un pacte de front commun…
Les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs moyens de pression

Les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs moyens de pression

Sans contrat de travail depuis bientôt 13 mois, les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs…

Le comportement policier pendant la grève étudiante et lors des manifestations d'appui à celle-ci

Le Conseil central du Montréal métropolitain-CSN demande la tenue d’une enquête publique et indépendante

Les récentes informations dévoilées par les médias concernant le comportement brutal de la policière Stéphanie Trudeau, communément appelée matricule 728, du Service de police de la Ville de Montréal, confirment la nécessité d’instituer une enquête publique et indépendante sur le comportement des policiers pendant la grève étudiante.

Pour le président du Conseil central du Montréal métropolitain-CSN (CCMM-CSN), Gaétan Châteauneuf, « il faut agir promptement afin de mettre fin à ces agissements et d’éviter que d’autres événements ne surviennent et qui viendraient s’ajouter à la longue liste des conduites malheureuses des policiers ». M. Châteauneuf est catégorique : « nous avons été témoins de nombreux gestes de brutalité policière absolument injustifiés et nous estimons que seule une enquête permettra de faire la lumière sur les raisons de ces dérives sécuritaires et pourra aider à reconstruire la confiance des citoyennes et des citoyens envers les autorités publiques ».

Le CCMM-CSN a dénoncé à maintes reprises le comportement violent et provocateur de la police lors de la grève étudiante et des manifestations d’appui qui l’ont accompagnée. Un des moments les plus marquants et désolants est certes celui s’étant déroulé à Victoriaville, le 4 mai, lors d’une instance du Parti libéral et durant laquelle plusieurs personnes ont été blessées gravement. Malheureusement, le Québec a été le théâtre de nombreux autres incidents tout aussi tragiques ces derniers mois. Au total, plus de 3 300 personnes ont été arrêtées, dont un grand nombre ont été détenues sans aucun motif, fouillées et humiliées simplement pour s’être trouvées sur les lieux d’une manifestation.

« Nous joignons notre voix à celles de nombreuses organisations et personnalités qui exigent la tenue d’une enquête publique et indépendante sur cet épisode peu reluisant dans l’histoire de la sécurité publique québécoise », a insisté M. Châteauneuf. Le CCMM-CSN a d’ailleurs fait parvenir à la première ministre du Québec, Pauline Marois, une lettre afin qu’une telle enquête soit instituée.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket