Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Le député Amir Khadir et l’organisme Médecins québécois pour le régime public dénoncent les compressions budgétaires

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d’isolement de 10 jours

La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d’isolement de 10 jours

« Pour s’assurer que les consignes de la Santé publique puissent être respectées, encore faut-il que…
Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Le Syndicat des employé-es de Distribution 2020 (CSN), une quincaillerie spécialisée, annonce la première journée de…
Journée nationale des chargées et chargés de cours : donner la moitié des cours universitaires sans obtenir de reconnaissance

Journée nationale des chargées et chargés de cours : donner la moitié des cours universitaires sans obtenir de reconnaissance

Alors que la nouvelle ministre de l’Enseignement supérieur, Pascale Déry, amorce son mandat, la Fédération nationale…
Une autre grève générale illimitée possible au cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Une autre grève générale illimitée possible au cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Lors d’une assemblée générale qui s’est tenue ce lundi soir, les membres du Syndicat des travailleuses…
Une véritable crise se profile, dans l’ombre

Une véritable crise se profile, dans l’ombre

Les répondantes et répondants médicaux d’urgence (RMU) et le personnel de bureau d’Urgences-santé œuvrent dans l’ombre…
Le STTuBAnQ–CSN projette l’impatience de ses membres

Le STTuBAnQ–CSN projette l’impatience de ses membres

Ce jeudi 17 novembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs uni-es de Bibliothèque et Archives nationales…

CSSS Jeanne-Mance

Le député Amir Khadir et l’organisme Médecins québécois pour le régime public dénoncent les compressions budgétaires

Le Syndicat des travailleuses et des travailleurs du CSSS Jeanne-Mance (CSN) a reçu aujourd’hui deux appuis de taille dans sa lutte contre le plan de compressions budgétaires au Centre de santé et de services sociaux Jeanne-Mance. Le député de Mercier, Amir Khadir, ainsi que l’organisme Médecins québécois pour le régime public exigent à leur tour un moratoire sur les compressions budgétaires et les coupes de services au CSSS Jeanne-Mance. Amir Khadir et Marie-Claude Goulet, présidente de Médecins québécois pour le régime public, endossent ainsi la pétition lancée par le syndicat du CSSS Jeanne-Mance. Cette pétition demande un moratoire sur l’application du plan de compressions du CSSS, la reprise des négociations budgétaires entre l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal et le CSSS, l’inclusion de la population, des groupes communautaires et des représentants syndicaux dans les discussions concernant la réorganisation des services, ainsi que le maintien intégral des services offerts par le CSSS. Le président du syndicat des employés du CSSS, Gilbert Binette, se réjouit que des représentants du monde politique et médical appuient leurs revendications. « Le système de santé subit des coupes majeures depuis plusieurs années, les services en souffrent et il est plus que temps que l’on se préoccupe du bien-être de la population », indique-t-il. La diminution du personnel de soins et d’assistance, jusqu’à 20 % dans certaines unités en CHSLD, inquiète le député Amir Khadir, dont la circonscription est desservie en partie par le CSSS Jeanne-Mance. Il rappelle que la Protectrice du citoyen du Québec vient tout juste de déplorer les conditions de vie de nos aîné-es en CHSLD et que, dans ce contexte, il est troublant de constater qu’un CSSS se voit forcé d’en faire moins. Urgentologue au CHUM Saint-Luc, Marie-Claude Goulet s’inquiète de la diminution des ressources consacrées aux efforts de prévention auprès des clientèles vulnérables. « On pense économiser d’un côté, mais on oublie les coûts supplémentaires entraînés aux urgences et dans les cliniques médicales parce que la prévention aura été bâclée », déplore-t-elle. Un plan de redressement budgétaire contesté Rappelons que le 9 juin dernier, la direction du CSSS Jeanne-Mance présentait au conseil d’administration de l’établissement un plan de redressement devant éponger un déficit de 7,5 millions de dollars dans son budget de fonctionnement. Une ponction de 16,5 millions de dollars, effectuée par l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal à la suite de la fermeture du centre d’hébergement Jacques-Viger, serait, en grande partie, à l’origine de ce déficit. Tant l’Agence que la direction du CSSS soutiennent que ces compressions budgétaires sont légitimes, dans la mesure où les services offerts par le CSSS Jeanne-Mance seraient supérieurs à ceux dispensés par les autres CSSS de l’île de Montréal. Alors que le taux de réponse aux besoins frôlerait 100 % dans la plupart des CHSLD du CSSS Jeanne-Mance, les deux organismes prétendent que les centres d’hébergement de Montréal devraient répondre à 82 % des besoins de leurs bénéficiaires. « Il est assez désolant de constater que l’Agence de Montréal veuille en quelque sorte punir un CSSS qui fonctionne bien, regrette la Dre Goulet. La parité sur le territoire montréalais ne devrait pas passer par un nivellement par le bas en termes de services offerts aux usagers, mais plutôt l’inverse ! » Le CSSS Jeanne-Mance compte trois CLSC et sept CHSLD situés dans les quartiers Saint-Louis, Mile End, Plateau Mont-Royal, Sainte-Marie, Saint-Jacques, Faubourg Saint-Laurent et Vieux-Montéal. Alors que la population compte 138 490 résidants, plus de 500 000 personnes y transitent chaque jour.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket