Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Le gouvernement du Québec doit intervenir de toute urgence

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Où sont les mesures structurantes ?

Où sont les mesures structurantes ?

Alors que le ministre de l’Économie Éric Girard livrait aujourd’hui à Québec sa mise à jour…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…
Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

La CSN et ses fédérations estiment que le réseau de l’éducation va continuer à accumuler les…

Fermeture de quatre succursales de la SAQ

Le gouvernement du Québec doit intervenir de toute urgence

Le Syndicat des employé(e)s de magasins et de bureaux de la SAQ (SEMB SAQ), la Fédération des employées et employés de services publics-CSN (FEESP-CSN) et le Conseil central du Montréal métropolitain pressent le ministre des Finances et responsable des sociétés d’État, Raymond Bachand, à intervenir pour empêcher la fermeture de quatre succursales de la SAQ.

Pour diminuer ses frais d’exploitation, la société d’État entend fermer sous peu les succursales de Pointe-St-Charles et de la Plaza Côte-des-Neiges de Montréal, la succursale Des Forges, au centre-ville de Trois-Rivières et celle du Château Frontenac à Québec.

Selon la présidente du syndicat, Katia Lelièvre, la SAQ prend des décisions qui vont complètement à l’encontre des besoins des communautés visées par ces fermetures. « Nous ne pouvons pas nous expliquer cet acharnement de la direction à fermer des succursales qui sont rentables. Comment la société peut-elle ignorer à ce point sa responsabilité envers la vitalité économique locale, la volonté et les besoins des citoyens de préserver des services de proximité ? Comment peut-elle favoriser des choix qui vont à l’encontre du développement durable ? La SAQ fait tout à fait le contraire de ce qu’elle prêche. »

Le 9 mars, la Société des alcools du Québec déclarait « une solide performance des succursales » et une augmentation des ventes nettes de 5,9 % provenant du réseau de succursales. Sa politique environnementale est présentée comme une réponse « au besoin légitime des individus de vivre dans un milieu où le développement économique contribue, plutôt que l’inverse, au patrimoine environnemental et à l’épanouissement des personnes. » Les priorités de cette politique prévoient notamment, que la SAQ doit respecter le concept de développement durable dans toutes les sphères de son organisation.

À ceux et celles qui se cachent derrière la gouvernance de la SAQ pour ne pas agir, la présidente du syndicat réplique qu’à Lebel-sur-Quévillon la mobilisation et l’intervention du ministre des Pêcheries, de l’Agriculture et de l’Alimentation du Québec, Pierre Corbeil, ont empêché la fermeture.

Yvon Godin, vice-président de la (FEESP-CSN), estime que la SAQ devrait améliorer son approche de gestion pour favoriser une meilleure interaction avec la clientèle et ses employés. « Malgré notre insistance et celles de nombreux citoyens à discuter de ces fermetures, nous essuyons un refus systématique. Impossible de parler des enjeux de ces fermetures et de solutions moins dommageables. Malgré la mobilisation des milieux concernés et nos interventions répétées, rien ne bouge. »

Le président du Conseil central du Montréal Métropolitain, Gaétan Châteauneuf, est choqué de l’indifférence manifestée par la SAQ envers les communautés qui insistent pour conserver les succursales. Il est persuadé qu’une intervention politique s’impose et que le ministre Raymond Bachand doit exiger que ce service public s’engage à supporter la vitalité et le dynamisme de la vie de quarti er. Enfin, il se dit déçu de l’attitude du député de Mont-Royal et ministre responsable du Développement durable et de l’Environnement, Pierre Arcand : « Jusqu’à maintenant, le ministre n’a pas agi pour préserver ce service à proximité de ces concitoyens, alors que la fermeture de la succursale de Côte-des-Neiges se trame sous ses yeux. »

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket