Le personnel de bureau et de l’administration obtiennent enfin l’équité salariale !

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration réclame son dû!

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration réclame son dû!

Des centaines de militantes et de militants de la Fédération de la santé et des services…
L'avenir du réseau public nous concerne toutes et tous !

L'avenir du réseau public nous concerne toutes et tous !

Le vice-président de la CSN, David Bergeron-Cyr, rencontrait ce matin des représentantes des Médecins québécois pour…
Les syndiqué-es adoptent une banque de journées de grève

Les syndiqué-es adoptent une banque de journées de grève

Réunis en assemblée générale le mardi 24 janvier, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Oui, il faut décentraliser, pour vrai

Oui, il faut décentraliser, pour vrai

Le gouvernement de la CAQ prépare une profonde transformation en santé et services sociaux. L’actualité nous…
Les grévistes du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges interpellent l’archevêché de Montréal

Les grévistes du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges interpellent l’archevêché de Montréal

Ce jeudi 26 janvier au matin, tout juste après avoir conclu un pacte de front commun…
Les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs moyens de pression

Les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs moyens de pression

Sans contrat de travail depuis bientôt 13 mois, les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs…

Entente de principe à Urgences-santé

Le personnel de bureau et de l’administration obtiennent enfin l’équité salariale !

Réunis en assemblée générale jeudi soir, les membres du Syndicat des employé-es d’Urgences-santé, affiliés à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN), ont accueilli avec une très grande satisfaction l’entente de principe sur l’équité salariale intervenue plus tôt, ce qui devrait ainsi mettre fin à plus de deux années de travaux en vue de reconnaître aux femmes leur pleine valeur. L’ensemble des 170 commis, secrétaires, techniciennes en administration, paie-maîtres, préposées au recouvrement et bibliotechniciennes vont obtenir des ajustements salariaux moyens de l’ordre 9,77 % sur la base des salaires alors en vigueur au 21 novembre 2001, comme le prévoit la Loi sur l’équité salariale. Ces correctifs varieront de 1,75 % à 29,18 %, sans compter que ces salarié-es vont bénéficier de montants rétroactifs à 2001 qui leur seront versés dans les prochains mois. Pour le président du Syndicat, Alain Bissonnette, « c’est un avancement majeur pour les femmes à Urgences-santé pour une meilleure reconnaissance de leur travail. Elle vient aussi mettre un terme à une situation d’injustice faite à leur endroit ». Rappelons que des modifications législatives ont eu pour effet d’exclure ce groupe de salarié-es du règlement de l’équité salariale intervenu dans le secteur public en juin 2006. La Fédération de la santé et des services sociaux–CSN est l’organisation syndicale la plus représentative dans la santé et les services sociaux au Québec avec plus de 127 000 membres répartis dans environ 330 syndicats des secteurs public et privé.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket