Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Le STIJM–CSN est fin prêt pour la négociation

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…
Entente de principe chez Autobus Chambly

Entente de principe chez Autobus Chambly

À la suite d’une ultime séance de médiation tenue ce lundi 28 novembre, une entente de…
Villa d'Alma - En route vers la grève!

Villa d'Alma - En route vers la grève!

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Centres d’hébergement privés de la région Saguenay–Lac-Saint-Jean…
Équité salariale pour le personnel de bureau: des actions de visibilité

Équité salariale pour le personnel de bureau: des actions de visibilité

Des militantes et des militants de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN)…
La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d’isolement de 10 jours

La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d’isolement de 10 jours

« Pour s’assurer que les consignes de la Santé publique puissent être respectées, encore faut-il que…
Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Le Syndicat des employé-es de Distribution 2020 (CSN), une quincaillerie spécialisée, annonce la première journée de…

Le STIJM–CSN est fin prêt pour la négociation

Réunis en assemblée générale ce matin, les membres du Syndicat des travailleurs du Journal de Montréal (STIJM–FNC–CSN) ont adopté un cadre de contre-proposition à soumettre à la négociation. Rappelons que le 12 octobre, les membres du STIJM rejetaient à 89,3 % la proposition patronale. Celle-ci comportait notamment la mise à pied de 80 % du personnel, une clause de non-concurrence pour six mois – en échange d’une indemnité de départ, l’interdiction pendant six mois aux journalistes licenciés de travailler pour La Presse ou Cyberpresse, de créer d’autres quotidiens francophones dans la région montréalaise et l’obligation de fermer le site Web Ruefrontenac.com – ainsi que d’autres reculs importants dans la convention collective. La médiation se poursuit, d’ailleurs le médiateur a convoqué les parties pour mercredi. C’est afin d’être bien prêt pour cette rencontre que le STIJM a tenu son assemblée générale aujourd’hui. Campagne de boycottage La présentation à l’assemblée générale ce matin par la présidente de la CSN du type de campagne de boycottage du Journal de Montréal que la centrale a entreprise a été bien accueillie par les membres du STIJM. Négociation Prendre note que pour préserver la négociation, aucun commentaire ne sera fait aux médias quant au contenu du cadre de contre-proposition qui sera présenté au médiateur.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket