Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Le syndicat prépare une proposition de bonification à l’offre finale de l’Université

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration de l’Outaouais réclame son dû!

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration de l’Outaouais réclame son dû!

C’est plus 275 militantes et militants de la Fédération de la santé et des services sociaux…
Des gains importants pour les travailleuses et les travailleurs de la CDPDJ

Des gains importants pour les travailleuses et les travailleurs de la CDPDJ

Les travailleuses et les travailleurs de la Commission des droits de la personne et des droits…
Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Alors qu’une nouvelle ronde de négociations pour le renouvellement des conventions collectives du secteur public s’amorce,…
Une nouvelle convention collective pour les employé-es de Radio-Canada

Une nouvelle convention collective pour les employé-es de Radio-Canada

Réunis en assemblée générale hier, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs de Radio-Canada…
Petite enfance : le plus gros syndicat du secteur réclame des places de qualité et subventionnées

Petite enfance : le plus gros syndicat du secteur réclame des places de qualité et subventionnées

En vue des élections du 3 octobre prochain, la FSSS–CSN dévoile ses revendications afin de permettre…
Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

« Après plus d’une quinzaine de séances de négociation en un an, les pourparlers sont très lents…

Chargé-es de cours de l’Université de Montréal

Le syndicat prépare une proposition de bonification à l’offre finale de l’Université

Le comité de négociation du Syndicat des chargé-es de cours de l’Université de Montréal (SCCCUM–FNEEQ–CSN) étudie présentement l’offre « finale » que la direction de l’institution lui a transmise hier soir, afin de trouver une proposition de bonification qui pourrait la rendre acceptable.

Puisque le document compte une centaine de pages, le syndicat doit prendre le temps nécessaire pour bien analyser la portée de chaque article et pour vérifier s’il ne s’est pas glissé d’erreur dans la proposition patronale par rapport aux sujets discutés à la table. Rappelons que, dans l’offre du 16 mars, il y avait eu de nombreux écarts par rapport aux contenus des discussions et par rapport au texte de la convention de départ. Par la suite, il pourra décider d’une offre de bonification qu’il devra obligatoirement transmettre au conciliateur dans le dossier.

Le syndicat fait tous les efforts nécessaires pour procéder le plus rapidement possible mais les travaux pourraient durer encore plusieurs heures. En conséquence, son président, Francis Lagacé, ne pourra accorder d’entrevues avant dimanche matin.

  Assemblée générale lundi

Par ailleurs, la direction du syndicat a convoqué ses membres à une assemblée générale qui aura lieu en début de soirée lundi. Les syndiqué-es seront alors invités à se prononcer sur l’offre finale de l’Université. S’il y a lieu, ils voteront aussi sur la maintien de la grève ou sur le protocole de retour au travail.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket