Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Les employés de la Municipalité de Paspébiac renouvellent leur convention collective

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Où sont les mesures structurantes ?

Où sont les mesures structurantes ?

Alors que le ministre de l’Économie Éric Girard livrait aujourd’hui à Québec sa mise à jour…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…
Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

La CSN et ses fédérations estiment que le réseau de l’éducation va continuer à accumuler les…

Les employés de la Municipalité de Paspébiac renouvellent leur convention collective

Réunis en assemblée générale la semaine dernière, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs de la municipalité de Paspébiac (CSN) ont entériné la recommandation du comité de négociation d’accepter l’entente de principe intervenue avec la municipalité.

D’une durée de trois ans, la convention prévoit des augmentations de 2,5 % par année, l’ajout d’une cinquième semaine de vacances après 20 ans de service. Les membres bénéficieront également de deux jours de congé pour maladie et responsabilités familiales et une journée de congé mobile.

Pour les personnes salariées du camping et du centre de plein air Monticole, l’établissement d’une échelle salariale ainsi qu’une garantie d’un minimum de 420 heures de travail par année pour les trois préposé-es au camping.

De plus, il y a l’introduction d’une prime de 80 $ par semaine pour les personnes salariées qui sont en disponibilité pour effectuer la garde aux travaux publics ce qui reconnaît les inconvénients liés à être disponible les soirs et fins de semaine.

Appelé à commenter sur l’entente, le président du syndicat Robert Huard ajoute : « La négociation s’est bien déroulée et les membres sont très satisfaits des résultats. »

L’employeur et le syndicat n’ont pas eu besoin de recourir à leur droit de lock-out ou de grève.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket