Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Les lock-outés du Casino de Montréal en tournée des ministres

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Fin du lock-out au Hilton de Mont-Tremblant

Fin du lock-out au Hilton de Mont-Tremblant

En lock-out depuis le mois d’août, les travailleuses et les travailleurs du Hilton Homewood Suites de…
Où sont les mesures structurantes ?

Où sont les mesures structurantes ?

Alors que le ministre de l’Économie Éric Girard livrait aujourd’hui à Québec sa mise à jour…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…

Les lock-outés du Casino de Montréal en tournée des ministres

Les agentes et agents de sécurité en lock-out du Casino de Montréal entreprennent, aujourd’hui, une nouvelle campagne de sensibilisation sur leur conflit de travail auprès des ministres du gouvernement Charest. À partir de 12 h 30, des membres de l’unité sécurité du Syndicat des employé-es de la Société des casinos du Québec (CSN) rendront visite aux bureaux montréalais des ministres Jacques Dupuis (Sécurité publique), Line Beauchamp (Environnement), et Yves Bolduc (Santé et des services sociaux). Ils leur livreront une lettre les invitant à poser des questions au Conseil des ministres et au responsable de Loto-Québec, Raymond Bachand, sur le lock-out décrété il y a déjà sept mois et demi concernant une revendication patronale sur les horaires de travail qui n’améliorera ni le fonctionnement, ni le rendement ou la sécurité du casino de l’île Notre-Dame. La lettre fait état des négociations en soulevant le fait qu’en janvier, après cinq mois de lock-out, l’employeur a annoncé des coupes de 30 % des heures travaillées à la sécurité, faisant en sorte que le conflit de travail perdure. « Nous trouvons inacceptable que le Casino ait refusé de faire preuve de souplesse pour trouver une solution à ce long conflit de travail portant sur la seule question des horaires de travail, » a écrit le président du syndicat, Rick Scopelleti. « Dans un contexte de crise économique, est-ce vraiment approprié pour une entreprise publique comme le Casino de Montréal de couper 30 % des heures travaillés? Est-ce responsable de couper 50 % du personnel affecté au repérage des joueurs compulsifs? Est-ce sécuritaire de couper 40 % du personnel qui s’occupe des premiers soins, de la prévention incendie, du transport des valeurs et des patrouilles parmi la clientèle? N’oublions pas qu’il y a 3500 employés et jusqu’à 30 000 visiteurs par jour qui fréquentent le Casino de Montréal, une politique de gestion de risque trop téméraire pourrait avoir des conséquences graves. »

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket