Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Les parents seront prévenus

Du même SUJET

Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Il faut stabiliser le personnel qui s'occupe de l'intégration des immigrantes et immigrants au Québec

Alors que la pénurie de main-d’œuvre va continuer encore longtemps – on estime à 1,4 million le…
L'« amazonification » de la SAQ est commencée

L'« amazonification » de la SAQ est commencée

Plusieurs conseillères et conseillers en succursales de la SAQ ont constaté que divers produits de niche…
Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Premières conventions collectives pour le secteur de l’archéologie au Québec

Après avoir porté à 10 le nombre d’entreprises spécialisées en recherche archéologique à être syndiquées au…
Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Les lock-outés d’Oldcastle arrachent des gains importants

Après plus d’une semaine passée à la rue, résultat d’un lock-out sauvage décrété après sept heures…
Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Première à l'aide juridique: Des avocates et avocats du public et du privé unissent leurs voix et font la grève

Pour la première fois, des avocates et avocats de l’aide juridique du public et du privé…
Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN acceptent l’entente de principe

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Grève de cinq jours au CPE du complexe Guy-Favreau

Les parents seront prévenus

  Les travailleuses et les travailleurs du CPE du complexe Guy-Favreau, affiliés à la CSN, victimes d’un lock-out ce matin, déclencheront une grève de cinq jours, votée à l’unanimité, dès lundi. Les syndiqués auraient préféré éviter de recourir à ce moyen de pression, les négociations allant bon train jusqu’à ce que l’employeur prenne la décision de fermer ses portes tant aux 22 travailleuses et travailleurs qu’aux parents des 65 enfants qui y sont pris en charge chaque jour. Le syndicat a tenté de savoir, en vain, si les portes du CPE seraient ouvertes lundi. Malheureusement, il n’a pas été possible d’obtenir une réponse de la partie patronale. Devant cette incertitude et dans le but de relancer les négociations qui achoppent sur huit clauses seulement, les syndiqué-es ont décidé de se prévaloir de leur droit de grève. Les parents seront avisés aujourd’hui même.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket