Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Les profs prolongent leur grève d’une autre semaine

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

La ministre Pascale Déry ne doit pas marchandiser l’enseignement supérieur

La ministre Pascale Déry ne doit pas marchandiser l’enseignement supérieur

La CSN et ses fédérations ont rencontré aujourd’hui la ministre de l’Enseignement supérieur Pascale Déry pour…
Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Réunis en assemblée générale ce jeudi 1er décembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…
Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Le climat de travail ne cesse de se détériorer à la municipalité de Lac-du-Cerf. L’arrivée d’un…
6 décembre : quand la haine perdure

6 décembre : quand la haine perdure

Le 6 décembre 1989, 14 femmes sont assassinées par un misogyne à l’école Polytechnique de Montréal,…
Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus La Montréalaise–CSN (STTAM–CSN) ont tenu un…

UQAM

Les profs prolongent leur grève d’une autre semaine

Les professeur-es et les maîtres de langue de l’Université du Québec à Montréal sont déterminés et mobilisés plus que jamais. Ce midi, ils ont voté à scrutin secret dans une proportion de 91 % pour prolonger la grève, du 7 au 14 avril. Fait significatif, 734 membres du syndicat s’étaient déplacés pour participer à l’assemblée générale et voter. C’est une centaine de plus que lors du vote du 27 mars. Les professeur-es et les maîtres de langue de l’UQAM entreprennent leur quatrième semaine de grève. Le Syndicat des professeurs et des professeures de l’Université du Québec à Montréal (SPUQ–CSN) à Montréal est toujours disposé à négocier en vue d’en arriver à un règlement satisfaisant. La convention collective des professeur-es est expirée depuis le 31 mai 2007. Le contrat de travail des maîtres de langue, lui, est échu depuis le 31 mai 2008. Le dernier conflit de travail entre l’UQAM et son corps professoral remonte à 1976, il y a plus d’une trentaine d’années. Le SPUQ–CSN représente 1000 membres.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket