Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Les ressources intermédiaires et familles d’accueil à l’enfance en Abitibi-Témiscamingue sont maintenant reconnues à la CSN

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration de l’Outaouais réclame son dû!

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration de l’Outaouais réclame son dû!

C’est plus 275 militantes et militants de la Fédération de la santé et des services sociaux…
Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Alors qu’une nouvelle ronde de négociations pour le renouvellement des conventions collectives du secteur public s’amorce,…
Le plus important syndicat du milieu de la santé annonce ses revendications

Le plus important syndicat du milieu de la santé annonce ses revendications

En vue des élections du 3 octobre prochain, la FSSS–CSN dévoile ses revendications afin de permettre…
Santé et services sociaux : De nouvelles plaintes contre un gouvernement récidiviste

Santé et services sociaux : De nouvelles plaintes contre un gouvernement récidiviste

Les organisations syndicales représentant le personnel du réseau de la santé et des services sociaux se…
« Trop peu, trop tard », dénoncent les syndicats du réseau

« Trop peu, trop tard », dénoncent les syndicats du réseau

Bien qu’elles accueillent favorablement l’annonce du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) de…
Les sages-femmes concluent une entente de principe

Les sages-femmes concluent une entente de principe

Tard dans la nuit de vendredi dernier, le Regroupement Les Sages-femmes du Québec (RSFQ) a conclu…

Nouvelle accréditation

2018-03-14_rsg_CSN

Les ressources intermédiaires et familles d’accueil à l’enfance en Abitibi-Témiscamingue sont maintenant reconnues à la CSN

Dans un jugement rendu par le juge administratif Yves Lemieux le 7 mars 2018, la CSN se voit reconnue pour représenter les 314 ressources intermédiaires et familles d’accueil destinées aux enfants. Ces travailleuses et travailleurs du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue peuvent maintenant compter sur la CSN pour faire valoir leurs droits et pour militer afin d’améliorer leur quotidien et faire reconnaître leur travail à sa juste valeur.

Rappelons que ce nouveau groupe a choisi la CSN l’été dernier pendant une période qui avait été déterminée par le Tribunal administratif du travail (entre le 5 juin et le 8 juillet 2017) pour permettre aux deux organisations syndicales d’augmenter leur représentation dans la région. Deux choix s’offraient aux ressources : la Confédération des syndicats nationaux (CSN) ou la Fédération des familles d’accueil et ressources intermédiaires du Québec (FFARIQ) qui regroupait la grande partie des membres avant le début de la période.

Avec les militantes de la région et celles venues de l’extérieur pour leur donner un coup de main, pendant quatre jours, elles ont ratissé les quatre coins de la région pour discuter avec leurs collègues de travail, afin d’obtenir leur confiance et leur adhésion à la CSN. Le 8 juillet à minuit, la CSN avait obtenu la majorité absolue.

En octobre 2017, Me Sanogo, de Service juridique de la CSN, était au Tribunal avec les personnes militantes et les deux personnes conseillères au dossier. Le juge Lemieux, après un délibéré, a conclu que la CSN est majoritaire et révoque la FFARIQ dans le cadre de sa décision.

Enfin, les ressources à l’enfance obtiennent leur reconnaissance CSN!

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket