Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Les syndicats CSN satisfaits de l’annonce du ministre Bolduc

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Des gains importants pour les travailleuses et les travailleurs de la CDPDJ

Des gains importants pour les travailleuses et les travailleurs de la CDPDJ

Les travailleuses et les travailleurs de la Commission des droits de la personne et des droits…
Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Alors qu’une nouvelle ronde de négociations pour le renouvellement des conventions collectives du secteur public s’amorce,…
Une nouvelle convention collective pour les employé-es de Radio-Canada

Une nouvelle convention collective pour les employé-es de Radio-Canada

Réunis en assemblée générale hier, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs de Radio-Canada…
Petite enfance : le plus gros syndicat du secteur réclame des places de qualité et subventionnées

Petite enfance : le plus gros syndicat du secteur réclame des places de qualité et subventionnées

En vue des élections du 3 octobre prochain, la FSSS–CSN dévoile ses revendications afin de permettre…
Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

« Après plus d’une quinzaine de séances de négociation en un an, les pourparlers sont très lents…
En action pour une transition juste et écologique

En action pour une transition juste et écologique

Des mobilisations climatiques s’organisent à travers le monde ce vendredi 23 septembre et plusieurs de nos fédérations, conseils…

CSSS de Charlevoix

Les syndicats CSN satisfaits de l’annonce du ministre Bolduc

Les syndicats CSN du CSSS de Charlevoix s’estiment satisfaits de l’annonce du ministre Yves Bolduc quant à la reconstruction des deux hôpitaux de la région. En effet, en conférence de presse aujourd’hui, le ministre de la Santé et des Services sociaux a annoncé la construction d’un nouveau centre hospitalier à Baie-Saint-Paul, la poursuite des travaux de consolidation de l’hôpital de La Malbaie, ainsi que la construction éventuelle d’un nouveau centre hospitalier à La Malbaie.

« Nous avons ici la preuve concrète que la mobilisation du personnel et de la population de Charlevoix peut faire avancer les choses positivement, indique Ann Gingras, présidente du Conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches (CSN). Le ministre ne pouvait pas ignorer l’adhésion massive de l’ensemble de la population au maintien des services de santé de qualité et de proximité, et ce, dans les deux pôles de la région. »

Réjean Harvey, président du syndicat du personnel administratif et de soutien du CSSS, affirme qu’il faudra suivre de près l’évolution du dossier, notamment quant à la transition d’ici la mise en fonction du nouvel hôpital de Baie-Saint-Paul. « Bien sûr, l’idéal serait d’amorcer la transition lorsque le nouvel hôpital sera opérationnel. Nous attendrons les conclusions du prochain rapport d’évaluation des risques sismiques prévu à la mi-avril. Mais peu importe le scénario, nous devrons nous assurer du maintien des services à la population et des emplois pour nos membres pendant cette période. »

« L’un des éléments importants de l’annonce aujourd’hui, c’est aussi la construction d’un nouveau centre hospitalier à La Malbaie, souligne Gaston Duchesne, président du syndicat des techniciens et des professionnels du CSSS. Le ministre a annoncé sa construction éventuelle, mais renvoie la balle dans le camp de la direction du CSSS pour qu’il propose un projet. Il faudra s’assurer que la direction dépose sans trop tarder un projet qui reçoive l’aval du ministre. »

Les porte-parole syndicaux indiquent qu’en plus de maintenir des services de proximité pour la population, la construction de deux nouveaux centres hospitaliers aura un effet positif sur la rétention et l’attraction de la main-d’œuvre pour le réseau de la santé dans la région. « Nous sommes loin d’être convaincus que le personnel se serait déplacé pour aller travailler dans un hôpital régional situé à des dizaines de kilomètres de leur résidence », affirment Réjean Harvey et Gaston Duchesne.

Le Syndicat des travailleuses et des travailleurs du CSSS Charlevoix (FSSS-CSN) représente 600 employé-es de soutien et administratifs. Le Syndicat des techniciens et des professionnels regroupe quant à lui 300 membres. Ces deux syndicats sont affiliés au Conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket