Les syndicats du préhospitalier votent massivement pour la grève

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Le syndicat des travailleuses et travailleurs du transport urbain se dote d’un mandat de grève. 

Le syndicat des travailleuses et travailleurs du transport urbain se dote d’un mandat de grève. 

Réunis en assemblée générale le 5 février dernier, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Envoi du second avis de grève chez B.R. et Tremblay & Paradis

Envoi du second avis de grève chez B.R. et Tremblay & Paradis

À la suite de la rencontre de négociation du 4 février avec leur employeur et la conciliatrice,…
Le Syndicat des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud refuse l’hypothèse de règlement

Le Syndicat des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud refuse l’hypothèse de règlement

Les membres du Syndicat des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud (CSN) ont rejeté l’hypothèse de règlement…
Deux syndicats du transport scolaire en grève bientôt

Deux syndicats du transport scolaire en grève bientôt

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs des autobus R.M.–CSN et le Syndicat d’Autobus Terremont Ltée–CSN ont…
Les syndicats de B.R. et de Tremblay et Paradis votent en faveur de la grève générale illimitée

Les syndicats de B.R. et de Tremblay et Paradis votent en faveur de la grève générale illimitée

Réunis en assemblée générale ce 3 février en début d’après-midi, le Syndicat des employé-es de transport Autobus…
Le Syndicat des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud présentera une hypothèse de règlement

Le Syndicat des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud présentera une hypothèse de règlement

Le Syndicat des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud (CSN) présentera une hypothèse de règlement à ses…

Plus de 90 % en faveur de la grève

20161219_121008

Les syndicats du préhospitalier votent massivement pour la grève

À l’issue d’une tournée provinciale de consultation auprès de ses membres paramédics, répartitrices, répartiteurs et employé-es de soutien, la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN) annonce détenir le mandat sans équivoque de déclencher la grève générale. C’est dans une proportion de plus de 90 % que les travailleuses et les travailleurs ont voté en faveur du recours à la grève.

 « Dès les prochains jour, nous émettrons les premiers avis de grève, explique le vice-président de la FSSS–CSN, Dany Lacasse. Je salue la détermination des travailleuses et des travailleurs. Faire la grève n’est jamais une partie de plaisir. C’est le recours ultime dont nous disposons. Nous souhaitons toujours un déblocage rapide nous permettant de conclure une entente et notre équipe de négociation est pleinement disponible pour ce faire ».

Pour le responsable du secteur préhospitalier de la FSSS–CSN et membre du comité national de négociation, Jean Gagnon, les représentants patronaux ne peuvent terminer la négociation sans une intervention du ministère de la Santé et des Services sociaux.

« Nous sommes allés le plus loin que nous le pouvions sur l’ensemble des dispositions normatives de la convention, explique-t-il. Les enjeux qui demeurent sur la table interpellent directement le ministère, qu’il s’agisse des salaires, de la retraite ou encore de la diminution de la charge de travail et l’abolition des horaires de faction (7/14) qui sont source d’iniquité entre les régions du Québec en termes de couverture et de temps de réponse. »

Aux tables de négociation, les employeurs martèlent qu’ils ne peuvent répondre à ces priorités en l’absence de mandats en ce sens de la part du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Le jeudi 19 janvier, des représentants des syndicats du secteur préhospitalier FSSS–CSN et de la CSN ont d’ailleurs eu l’occasion de présenter ces difficultés à Gaétan Barrette, à l’occasion d’une rencontre tenue à la demande du ministre.

La FSSS–CSN compte quelque 3600 membres dans le secteur préhospitalier partout au Québec. Le mandat de grève prévoit l’exercice de moyens de pression qui entraîneront la cessation de plusieurs services et transports, et ce sans mettre en péril la santé et la sécurité de la population. Les conventions collectives sont échues depuis le 31 mars 2015.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket

ACTUALITÉS