Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Mai 2003 – Mandat de grève de 48 heures chez Olymel Magog

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Où sont les mesures structurantes ?

Où sont les mesures structurantes ?

Alors que le ministre de l’Économie Éric Girard livrait aujourd’hui à Québec sa mise à jour…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…
Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

La CSN et ses fédérations estiment que le réseau de l’éducation va continuer à accumuler les…

Mai 2003 – Mandat de grève de 48 heures chez Olymel Magog

Estrie

Mandat de grève de 48 heures chez Olymel Magog

Réunis en assemblée générale le mercredi 30 avril 2003, les travailleurs d’entretien chez Olymel Magog ont accordé un mandat de grève de 48 heures à leur comité de mobilisation. Ce mandat a été voté à 97 % et indique clairement le ras-le-bol, concernant les offres pécuniaires de l’employeur.

Ce mandat peut être utilisé à tout moment et par blocs d’heures.

La négociation a permis de régler les clauses non pécuniaires. Il reste les clauses pécuniaires, entre autres, les salaires, le rattrapage salarial, les vacances, les assurances, le REER collectif.

Source : CSN — 01-05-2003 POUR INFORMATIONS : Claude Dallaire, conseiller syndical, Service d’appui aux mobilisations et à la vie régionale téléavertisseur : 1-800-363-3781

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket