Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Manifestation dans les rues de Montréal

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Où sont les mesures structurantes ?

Où sont les mesures structurantes ?

Alors que le ministre de l’Économie Éric Girard livrait aujourd’hui à Québec sa mise à jour…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…
Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

Le ministre Drainville doit venir à la rescousse du réseau de l’éducation

La CSN et ses fédérations estiment que le réseau de l’éducation va continuer à accumuler les…

Négociations de l'hôtellerie

Manifestation dans les rues de Montréal

Entre 200 et 300 travailleuses et travailleurs de l’hôtellerie, membres de syndicats affiliés à la CSN, ont manifesté dans les rues de Montréal le jeudi 16 avril. En lock-out et en grève depuis l’été dernier, les employé-es du Holiday Inn de Longueuil et du Sheraton Four Points ainsi que des délégué-es du secteur hôtellerie de la CSN se sont rendus devant le Sheraton, situé au 475, Sherbrooke Ouest. De là, ils ont entrepris une marche qui les a conduit devant l’Université McGill. Le motif ? En louant le Sheraton Four Points, l’université s’ingère et retarde la négociation en vue d’un règlement satisfaisant. Comment ? En poursuivant leurs activités et en encaissant les profits du contrat conclu avec l’université, les propriétaires du Sheraton ne manifestent pas l’intention d’en arriver à une entente négociée avec le syndicat. Après le rassemblement devant l’Université McGill, la manifestation s’est déplacé  vers l’hôtel Marriott Château Champlain (angle Peel et René-Lévesque), dont le propriétaire, Ocean Properties, exploite le Holiday Inn de Longueuil. Les employé-es veulent rappeler qu’ils ont toujours la volonté d’atteindre leurs objectifs de négociation. Les deux groupes de salarié-es souhaitent conclure des conventions collectives qui comportent les mêmes avantages que ceux obtenus depuis l’été dernier par la Fédération du commerce de la CSN lors des négociations coordonnées de l’hôtellerie. À ce jour, trente ententes ont été signées dans le cadre de ces négociations. Le Syndicat des travailleuses et des travailleurs du Holiday Inn de Longueuil (CSN) représente 75 membres. Ils sont en lock-out depuis le 17 juillet 2008, soit neuf mois. Le Syndicat des travailleuses et des travailleurs du Four Points Sheraton (CSN) regroupe 90 membres. Ils sont en grève depuis le 25 août, soit près de huit mois.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket