3 novembre 2002

CSN - Moyens de pression au Centre de distribution Jean Coutu

Les travailleurs revendiquent la semaine de 4 jours et la création d’emplois

Moyens de pression au Centre de distribution Jean Coutu

Réunis en assemblée générale, les travailleuses et les travailleurs du Centre de distribution du Groupe Jean Coutu de Longueuil se sont prononcés, hier, par scrutin secret, à 90% en faveur de l’exercice de différents moyens de pression, à l’exception de la grève générale illimitée. Pause-café prolongée, journée d’étude, refus de travailler des heures supplémentaires: voilà certains des moyens de pression que comptent utiliser les 383 employés au Centre de distribution Jean Coutu pour faire progresser les négociations.

Membres d’un syndicat affilié à la CSN, les travailleurs revendiquent la réduction de la semaine de travail de 5 à 4 jours.

L’avenir du département de transport

En cours de négociation, les porte-parole de la partie patronale ont informé leurs vis-à-vis syndicaux qu’ils envisageaient de fermer le département du transport et de confier ces activités en sous-traitance même si cette division n’est pas déficitaire. Leur but? Réduire leurs coûts de livraison par caisse et en tirer un profit. Pour éviter qu’un tel projet ne se traduise par la perte de 29 emplois, principalement ceux des chauffeurs, le syndicat est disposé à revoir l’organisation du travail. D’ailleurs, le syndicat a fait appel à ce sujet à une firme de consultants spécialisés.

Pour consolider et créer des emplois, les travailleurs réclament également l’élimination du recours de la sous-traitance.

Les autres revendications syndicales portent notamment sur: l’amélioration des vacances, l’assurance-collective, les congés de maladie, les congés parentaux, les droits syndicaux, l’intégration des salariés travaillant à temps partiel pour leur permettre d’obtenir les mêmes avantages que les employés réguliers, l’organisation du travail, le régime de retraite, la santé et sécurité au travail et la surveillance électronique.

Les travailleurs souhaitent parapher une convention collective d’une durée de trois ans, du 31 décembre 2001 au 31 décembre 2004, assortie d’augmentations de salaire de 5 % pour chacune des années du contrat.

Commentaire du syndicat

Selon le président du syndicat, Pierre Darveau: ” Notre demande de réduction de la semaine de travail nous permettrait d’améliorer notre qualité de vie et contribuerait à créer une trentaine d’emplois au centre de distribution. ”

La prochaine rencontre de négociation aura lieu le mercredi 6 novembre. Jusqu’à présent, 35 séances de négociations ont eu lieu. Le syndicat a déposé son projet de convention collective le 6 avril dernier. Le salaire horaire moyen est de 18,56 $.

(Source: CSN 03-11-2002 — Renseignements: Michel Crête, (514) 703-0775)

   


← Précédent CSN - Menace de grève chez SICO 2 novembre 2002
Suivant → CSN - Le syndicat décide de rompre le mur du silence imposé par l'employeur 5 novembre 2002
Partager

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/novembre-2002-csn-moyens-de-pression-au-centre-de-distribution-jean-coutu/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.