Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Offre patronale rejetée à 99 %

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Réunis en assemblée générale ce jeudi 1er décembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…
Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Le climat de travail ne cesse de se détériorer à la municipalité de Lac-du-Cerf. L’arrivée d’un…
6 décembre : quand la haine perdure

6 décembre : quand la haine perdure

Le 6 décembre 1989, 14 femmes sont assassinées par un misogyne à l’école Polytechnique de Montréal,…
Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus La Montréalaise–CSN (STTAM–CSN) ont tenu un…
Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…

Grève chez Mapei

Offre patronale rejetée à 99 %

Lundi soir dernier, lors d’un vote secret tenu en assemblée générale, les membres du Syndicat des salariés des produits de céramique et autres-CSN (SSPCA-CSN) ont rejeté, dans une proportion de 99 %, la dernière offre déposée par l’employeur. À cet égard, l’automne dernier, les travailleurs avaient déjà rejeté à 84 % une proposition similaire comportant presque tous les mêmes reculs de leurs conditions de travail. « Nous traversons actuellement notre 11e mois de grève et, vraisemblablement, l’employeur ne semble pas encore comprendre les messages de nos membres. Malgré le rejet d’une série d’offres que nous considérons toujours inacceptables, il s’entête à nous déposer sensiblement le même document que nous ne pouvons que rejeter. Cette fois-ci, nous l’avons rejeté à 99 % et nous espérons que ce message sera pleinement reçu à sa juste valeur », de préciser Éric Caron, président du SSPCA-CSN. Le dernier dépôt de Mapei impose toujours des reculs jugés inacceptables par le syndicat, notamment l’abolition pure et simple de leur ancienneté. Rappelons que le 24 août dernier, en pleine grève, 43 travailleurs ont été licenciés au même moment où l’employeur laissait entendre qu’il désirait procéder à des investissements de l’ordre de 10 millions de dollars dans son usine lavalloise. « Mapei pensait être en mesure de casser la solidarité de ses travailleurs mais force est de constater que sa stratégie est un cuisant échec. Les membres se galvanisent toujours plus solidement autour de leur simple et unique revendication, celle de se faire respecter. Si l’employeur comprend bien le message qui lui est envoyé, il va finir par déposer des offres qui vont refléter la reconnaissance à laquelle les salarié-es ont droit. Le SSPAC-CSN lutte depuis près d’un an et pour nous, ils méritent toute notre estime. Nous serons fièrement debout et solidaires à leurs côtés, jusqu’à la fin de ce conflit », de déclarer Alain Lampron, président de la FIM-CSN Fabriquant de colles et de produits chimiques pour le bâtiment, Mapei est une multinationale possédant 59 usines de production réparties dans plus de 28 pays. Le SSPCA-CSN regroupe 115 membres affiliés à la Fédération de l’industrie manufacturière-CSN. Celle-ci compte plus de 30 000 travailleuses et travailleurs réunis au sein de 320 syndicats, partout au Québec. Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s’engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket