Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Pensons maintenant l’éducation de demain !

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Réunis en assemblée générale ce jeudi 1er décembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…
Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Le climat de travail ne cesse de se détériorer à la municipalité de Lac-du-Cerf. L’arrivée d’un…
6 décembre : quand la haine perdure

6 décembre : quand la haine perdure

Le 6 décembre 1989, 14 femmes sont assassinées par un misogyne à l’école Polytechnique de Montréal,…
Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus La Montréalaise–CSN (STTAM–CSN) ont tenu un…
Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…

Journées de réflexion de la CSN

Pensons maintenant l’éducation de demain !

Afin d’actualiser sa plateforme en éducation et de préciser ses positions, la CSN organise deux journées de réflexion ayant pour thème « Pensons maintenant l’éducation de demain ». Réunis à Montréal les 15 et 16 mars, quelque 160 délégué-es participeront à cet événement afin d’identifier les enjeux actuels en éducation ainsi qu’en formation continue.

Afin de faciliter une contribution active des militantes et des militants des syndicats au renouvellement des positions de la CSN en matière d’éducation, ces deux journées reposeront essentiellement sur des discussions en ateliers. Quelques experts viendront alimenter la réflexion par leur analyse des enjeux de l’heure dans le monde de l’éducation.

« Pour la CSN, l’éducation constitue un pôle crucial dans la société. Nous avons d’ailleurs toujours milité en faveur de son accessibilité et de sa démocratisation et les revendications contenues dans notre plateforme en éducation en témoignent grandement », mentionne Denise Boucher, vice-présidente de la CSN.

Des échanges dynamiques Quels sont les changements qui ont bouleversé le monde de l’éducation ? Quelles sont nos positions à l’égard de ces bouleversements ? Que devrait être l’éducation au Québec ? Y a-t-il de nouvelles réalités sociales qui interpellent le monde du secteur? Décrochage scolaire et diplomation, intégration des élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA), formation technique, formation professionnelle, persévérance et réussite au collégial et à l’université, privatisation, nouvelles formes de concurrence, effectifs émergents, droits de scolarité, développement régional et économique, avenir de la recherche universitaire, voilà autant d’éléments auxquels les participantes et les participants porteront un regard attentif lors des ateliers qui se dérouleront au cours de ces deux journées. Ces discussions permettront d’identifier de nouvelles orientations de la CSN en lien avec leurs préoccupations.

« Des dizaines de milliers de membres de la CSN œuvrent dans le réseau de l’éducation : du préscolaire à l’université, à titre d’enseignante et d’enseignant dans les cégeps, de professeur-e et de chargé-e de cours dans les universités, d’éducatrice, de professionnel-le et de personnels de soutien dans les commissions scolaires et dans les cégeps ou encore dans les services éducatifs à la petite enfance, » ajoute Mme Boucher.

En outre, les membres que la CSN représente sont présents dans les différents secteurs d’activité où ils doivent, comme travailleurs et travailleuses, maintenir et accroître leurs compétences et s’inscrire dans un processus d’apprentissage tout au long de la vie.

« Nous sommes persuadés que ces deux journées nous permettront d’apporter un nouvel éclairage à la réflexion qui a cours actuellement au Québec quant au présent et à l’avenir de notre système d’éducation, » conclut Denise Boucher.

La CSN regroupe plus de 2100 syndicats qui représentent plus de 300 000 membres et elle est présente dans toutes les régions du Québec.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket