Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Piquetage devant le bureau de circonscription de la ministre Beauchamp

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Fin du lock-out au Hilton de Mont-Tremblant

Fin du lock-out au Hilton de Mont-Tremblant

En lock-out depuis le mois d’août, les travailleuses et les travailleurs du Hilton Homewood Suites de…
Où sont les mesures structurantes ?

Où sont les mesures structurantes ?

Alors que le ministre de l’Économie Éric Girard livrait aujourd’hui à Québec sa mise à jour…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…

Secteur transport scolaire

Piquetage devant le bureau de circonscription de la ministre Beauchamp

Depuis jeudi dernier, des membres du Secteur transport scolaire (STS) de la Fédération des employées et employés de services publics-CSN (FEESP) font du piquetage devant le bureau de circonscription de la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), madame Line Beauchamp. Cette mobilisation vise à inciter la ministre à mettre en place, le plus rapidement possible, un comité de travail ayant pour mandat de réaliser un exercice complet d’évaluation de l’emploi de conductrice et de conducteur de transport scolaire sur la base d’emplois comparables. La création de ce comité constitue une des recommandations du Comité mixte sur le transport scolaire, qui a déposé son rapport à la ministre le 16 janvier dernier. « Nous savons que le 18 avril dernier, le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, a questionné la ministre sur ses intentions relativement à la création de ce comité et qu’elle a précisé qu’elle irait de l’avant rapidement. Or, trois semaines plus tard, nous attendons toujours qu’elle passe à l’action », de souligner Yvon Godin, vice-président de la Fédération des employées et employés de services publics – CSN. Depuis près de quatre mois, les membres du STS ont organisé de multiples actions. Chaque jour qui passe soulève la colère au sein des conductrices et des conducteurs d’autobus scolaire. Soutenus par le Conseil central du Montréal métropolitain – CSN (CCMM-CSN), le STS est déterminé à poursuivre ses actions tant et aussi longtemps que cette revendication sera ignorée. « Le CCMM soutient les revendications du STS depuis ses débuts. Alors que nous vivons une avancée importante dans ce dossier, la ministre Beauchamp tarde inutilement à créer ce comité qui, pourtant, fait consensus chez tous les intervenants du secteur », d’ajouter Francis Lagacé, vice-président du CCMM. « Les membres du STS se demandent très sérieusement ce qui empêche la ministre d’annoncer la simple mise en place d’un comité. Une chose demeure claire pour nous : notre reconnaissance passe inévitablement par les travaux d’évaluation de notre emploi. La ministre sait que notre patience a des limites et actuellement, elle use lentement mais sûrement ce qui reste de celle-ci », de conclure Jacques Forgues, président du STS. Le CCMM-CSN rassemble tous les membres de la CSN de la région de Montréal, de Laval et du Grand Nord, soit plus de 92 000 travailleuses et travailleurs œuvrant dans tous les secteurs d’activité, répartis dans quelque 400 syndicats. Le Secteur transport scolaire de la Fédération des employées et employés de services publics – CSN regroupe environ 3000 travailleuses et travailleurs.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket