Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Pour que les services de sage-femme soient une priorité de la politique de périnatalité

Du même SUJET

Modifications unilatérales des salaires en CPE : le tribunal rappelle le gouvernement à l’ordre

Modifications unilatérales des salaires en CPE : le tribunal rappelle le gouvernement à l’ordre

En décidant unilatéralement, en janvier dernier, d’octroyer une prime de 6,6 % aux éducatrices retraitées qui désireraient…
Le TAT rappelle au gouvernement qu’il ne peut pas passer par-dessus les syndicats

Le TAT rappelle au gouvernement qu’il ne peut pas passer par-dessus les syndicats

C’est une bataille importante que remportent la FSSS-CSN, la FSQ-CSQ, la FIQ, le SQEES-FTQ et le…
Bois d’œuvre : Ottawa doit talonner Washington

Bois d’œuvre : Ottawa doit talonner Washington

Même si le gouvernement américain vient tout juste d’abaisser de moitié les tarifs douaniers imposés au…
Les travailleuses et travailleurs de Rolls-Royce Canada manifestent leur mécontentement

Les travailleuses et travailleurs de Rolls-Royce Canada manifestent leur mécontentement

Après plus de quatre mois de lockout, les travailleuses et les travailleurs de Rolls-Royce ont investi…
Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Les membres du Syndicat des travailleurs de la Scierie de Petit Paris–CSN se sont réunis en…
La FIM-CSN demande à Glencore de sortir de son mutisme

La FIM-CSN demande à Glencore de sortir de son mutisme

La Fédération de l’industrie manufacturière (FIM-CSN) estime que Glencore doit tout faire pour protéger la santé…

Regroupement Les Sages-femmes du Québec

Pour que les services de sage-femme soient une priorité de la politique de périnatalité

En présentant leur mémoire aux membres de la commission de la santé et des services sociaux aujourd’hui, les représentantes du Regroupement Les Sages-femmes du Québec (RSFQ) ont fait valoir la nécessité de traduire en actions concrètes les éléments contenus dans la Politique de périnatalité 2008-2018 élaborée par le gouvernement. Plus précisément, les représentantes du RSFQ ont insisté sur le fait « qu’il faut assurer l’accessibilité aux services de sage-femme et aux maisons de naissance aux femmes et aux familles qui en expriment le besoin, et ce, dans toutes les régions du Québec ». Pour le Regroupement, il va de soi qu’il doit être associé à l’ensemble des dossiers qui concernent les sages-femmes, de la même façon que cela se fait avec la FMOQ concernant les médecins omnipraticiens. De plus, le RSFQ estime qu’il faut prévoir des allocations financières pour que l’ensemble des sages-femmes diplômées des programmes régulier et d’appoint de l’UQTR, mais également des sages-femmes arrivant d’autres provinces canadiennes et de France, soient en mesure de pratiquer au Québec.

Par ailleurs, les représentantes du regroupement préconisent la mise en place d’un comité national pour le développement de la pratique sage-femme et des maisons de naissance qui reflète la diversité régionale du Québec et au sein duquel les institutions sages-femmes et les groupes citoyens seront représentés. Afin d’établir une planification stratégique à court et à moyen termes, le RSFQ recommande l’élaboration, dans chaque Agence de la santé et des services sociaux, de plans régionaux d’effectifs sages-femmes (PRESF), équivalant aux plans régionaux d’effectifs médicaux (PREM). De plus, le RSFQ recommande le financement d’une recherche sur la pratique sage-femme et les maisons de naissance, de façon à ce que le modèle de pratique des sages-femmes soit reconnu et que sa pérennité soit assurée. « Le Québec doit faire valoir son leadership dans les services de périnatalité de première ligne et assumer le transfert de connaissance au Canada et à l’international » estiment les représentantes du RSFQ. Finalement, « l’implantation des maisons de naissance au rythme prévu dans la politique de périnatalité 2008-2018 et la participation citoyenne lors de l’élaboration de la programmation sont essentielles afin que la maison de naissance reflète les besoins du réseau local de services, mais aussi de la communauté dans laquelle elle s’intègre » concluent les représentantes du RSFQ.

Le Regroupement Les Sages-femmes du Québec (RSFQ) est l’association professionnelle des sages-femmes et compte quelque 150 membres.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket