Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Réaction de la CSN à la mise à jour économique fédérale : les solutions reportées à plus tard alors qu’il y a urgence d’agir

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…
Entente de principe chez Autobus Chambly

Entente de principe chez Autobus Chambly

À la suite d’une ultime séance de médiation tenue ce lundi 28 novembre, une entente de…
Villa d'Alma - En route vers la grève!

Villa d'Alma - En route vers la grève!

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Centres d’hébergement privés de la région Saguenay–Lac-Saint-Jean…
Équité salariale pour le personnel de bureau: des actions de visibilité

Équité salariale pour le personnel de bureau: des actions de visibilité

Des militantes et des militants de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN)…
La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d’isolement de 10 jours

La FTQ, la CSN et la CSQ demandent une banque de congés d’isolement de 10 jours

« Pour s’assurer que les consignes de la Santé publique puissent être respectées, encore faut-il que…
Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Distribution 2020 : une première journée de grève aujourd’hui

Le Syndicat des employé-es de Distribution 2020 (CSN), une quincaillerie spécialisée, annonce la première journée de…

Réaction de la CSN à la mise à jour économique fédérale : les solutions reportées à plus tard alors qu’il y a urgence d’agir

Réaction de la CSN à la mise à jour économique fédérale

Les solutions reportées à plus tard alors qu’il y a urgence d’agir

La mise à jour économique du ministre des Finances, Jim Flaherty, ne contient rien pour stimuler la croissance économique et redonner confiance aux consommatrices et aux consommateurs. Pour la Confédération des syndicats nationaux, le premier ministre Stephen Harper fait preuve d’irresponsabilité en remettant les décisions au prochain budget, ce qui nous reporte de plusieurs mois dans l’application des solutions.

« Le premier ministre Harper a déclenché des élections en invoquant le besoin de stabilité pour un gouvernement, en période de crise économique. Pendant la campagne, il a répété à satiété que le Canada se portait bien malgré la menace de récession à l’horizon. Aujourd’hui, il doit admettre que la récession est bel et bien à nos portes. La plupart des pays de l’OCDE ont adopté des mesures pour stimuler leur économie et aider les gens. La crise frappe maintenant. Qu’attend le gouvernement Harper pour réagir ? », a dénoncé la présidente de la CSN, Claudette Carbonneau.

La leader syndicale s’interroge sur les motifs qui poussent Stephen Harper à provoquer un affrontement avec l’abolition du programme de financement public des partis politiques, alors qu’une véritable crise se déroule sur le terrain économique, entraînant dans son sillage des dizaines de milliers d’emplois. « Affaiblir l’adversaire en période de crise pour récupérer 28 millions de dollars sur un budget 242 milliards, pour faire des économies dans la démocratie, ce n’est certainement pas donner l’exemple, c’est un coup bas! »

Attaque contre la démocratie, plan d’austérité à la sauce judéo-chrétienne, suspension des droits fondamentaux, dont le droit de grève, le droit de négocier, le droit à l’égalité; cette mise à jour est une véritable insulte à l’intelligence.

Pour la présidente de la CSN, le gouvernement Harper n’a aucune compassion pour les plus mal pris. « C’est vrai pour les chômeuses, les chômeurs, mais aussi pour les retraité-es qui doivent tout de même retirer leur FEER, en dépit d’une faible réduction de 25 % du montant à retirer. Rien pour soutenir les secteurs manufacturier et forestier mis à mal depuis des années. Cette mise à jour économique tient plus d’une approche totalitaire que d’un véritable plan pour soutenir l’économie et les gens en difficulté », de conclure la présidente de la CSN.


Source : CSN – 28 novembre 2008

Pour renseignements : Michelle Filteau, directrice du Service des communications de la CSN, cellulaire : 514 894-1326

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket