Règlement chez Maxi Sainte-Marie-de-Beauce

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration réclame son dû!

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration réclame son dû!

Des centaines de militantes et de militants de la Fédération de la santé et des services…
L'avenir du réseau public nous concerne toutes et tous !

L'avenir du réseau public nous concerne toutes et tous !

Le vice-président de la CSN, David Bergeron-Cyr, rencontrait ce matin des représentantes des Médecins québécois pour…
Les syndiqué-es adoptent une banque de journées de grève

Les syndiqué-es adoptent une banque de journées de grève

Réunis en assemblée générale le mardi 24 janvier, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Oui, il faut décentraliser, pour vrai

Oui, il faut décentraliser, pour vrai

Le gouvernement de la CAQ prépare une profonde transformation en santé et services sociaux. L’actualité nous…
Les grévistes du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges interpellent l’archevêché de Montréal

Les grévistes du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges interpellent l’archevêché de Montréal

Ce jeudi 26 janvier au matin, tout juste après avoir conclu un pacte de front commun…
Les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs moyens de pression

Les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs moyens de pression

Sans contrat de travail depuis bientôt 13 mois, les chargés de cours de l’UQO intensifient leurs…

Fin de la première vague de négociation des marchés d'alimentation

Règlement chez Maxi Sainte-Marie-de-Beauce

Lors de l’assemblée générale du 15 février dernier, les 45 membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs de Maxi Sainte-Marie (CSN) ont adopté, dans une proportion de 95 %, l’entente de principe intervenue avec l’employeur. Cette convention respecte en tout point les hauts standards que les syndicats affiliés à la CSN se sont donnés dans le cadre de la négociation coordonnée des magasins d’alimentation 2008-2010 de la Fédération du commerce–CSN. Or, parmi les gains obtenus dans le cadre de cette négociation, notons que le régime de retraite passera à 3 % par année pour les travailleuses et les travailleurs de 20 ans et plus. Le tout prenant effet le 1er novembre 2013. Par ailleurs, quant aux augmentations salariales, elles représentent, dès la signature, une majoration de l’échelle de 3 % ainsi qu’une augmentation de l’échelle à 3 % en 2010, 2 % en 2011, 2012 et 2013. Fin de la première vague Il s’agissait du dernier marché d’alimentation à négocier dans le cadre de la première vague de négociation coordonnée. La deuxième vague débutera dans les prochaines semaines avec la négociation coordonnée de 18 nouveaux marchés d’alimentation. Ce syndicat est affilié à la Fédération du commerce CSN ainsi qu’au Conseil central de Québec Chaudière-Appalaches (CSN).

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket