Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Transport en commun: Québec doit assurer un financement stable

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Réunis en assemblée générale ce jeudi 1er décembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…
Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Le climat de travail ne cesse de se détériorer à la municipalité de Lac-du-Cerf. L’arrivée d’un…
6 décembre : quand la haine perdure

6 décembre : quand la haine perdure

Le 6 décembre 1989, 14 femmes sont assassinées par un misogyne à l’école Polytechnique de Montréal,…
Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus La Montréalaise–CSN (STTAM–CSN) ont tenu un…
Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…

Transport en commun: Québec doit assurer un financement stable

Hausse des tarifs du transport en commun à Montréal

Québec doit assurer un financement stable

Un coup de barre est nécessaire, estime le Conseil central du Montréal métropolitain de la CSN, pour accroître l’achalandage du transport en commun à Montréal de façon à atteindre les objectifs du protocole de Kyoto et réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le secteur des transports. « Mais nous croyons que ce n’est pas aux usagers du transport en commun de porter le fardeau de cet accroissement, comme le fait la Société de transport de Montréal (STM) en haussant ses tarifs, a déclaré Gaétan Châteauneuf, vice-président du conseil central. Le gouvernement du Québec doit contribuer adéquatement à ce service, après plus de dix ans de désengagement. »

La hausse annoncée par la STM attaque directement les personnes à faible revenu, celles-là mêmes qui utilisent de façon importante le transport en commun. « En 1991, Québec s’est désengagé du financement du transport en commun en coupant un montant d’environ 100 millions de dollars à ce service public, a poursuivi le vice-président du CCMM (CSN). Alors qu’il poursuit actuellement une consultation sur le financement du transport en commun partout au Québec, nous demandons au gouvernement d’accroître ses contributions de façon à assurer un financement stable pour augmenter l’achalandage et éviter de mettre trop de pression sur le dos des usagers, en particulier les plus pauvres. »

Récemment, le Conseil régional de l’environnement de Montréal établissait à 5 pour cent l’accroissement de l’achalandage du transport en commun et à 2 pour cent la réduction de l’utilisation de l’automobile pour atteindre les objectifs du protocole de Kyoto dans le secteur des transports. « La preuve est faite qu’en améliorant le service de transport en commun, on augmente l’achalandage, a indiqué Gaétan Châteauneuf. Le gouvernement du Québec doit donc penser aux prochaines générations et assurer un financement stable et adéquat du transport en commun. »

Source: CCMM-CSN 25-11-2002 Renseignements: Gaétan Châteauneuf, (514) 598-2017

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket