Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Trois marchés d’alimentation en grève

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Fin du lock-out au Hilton de Mont-Tremblant

Fin du lock-out au Hilton de Mont-Tremblant

En lock-out depuis le mois d’août, les travailleuses et les travailleurs du Hilton Homewood Suites de…
Où sont les mesures structurantes ?

Où sont les mesures structurantes ?

Alors que le ministre de l’Économie Éric Girard livrait aujourd’hui à Québec sa mise à jour…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…

Saguenay-Lac-Saint-Jean

Trois marchés d’alimentation en grève

Comme en 1996, le déluge pourrait à nouveau frapper le Saguenay–Lac-Saint-Jean, cette fois, dans les marchés d’alimentation, alors que trois syndicats, sur les douze présentement en négociation dans cette région, ont déclenché une grève générale illimitée. Las d’attendre depuis un mois que l’employeur lui fournisse de nouvelles dates de rencontre, le syndicat des travailleuses et des travailleurs de IGA La Baie a lancé le bal en déclenchant un débrayage le samedi 27 juin, fort de l’appui de ses 156 membres. Le second arrêt de travail a été déclenché le 30 juin dans un commerce de la même bannière, soit le Marché IGA de Chicoutimi. À cet endroit, le comité de négociation a reçu une offre globale et finale de l’employeur lors d’une rencontre le 24 juin. Cette offre a été rejetée à 76 % par les  quelque 125 membres que compte l’unité syndicale. Puis, le 1er juillet, toujours à Chicoutimi, les 76 membres du syndicat des travailleuses et des travailleurs du Super C de l’endroit ont entamé une grève générale illimitée parce que la partie patronale tardait à soumettre des contre-propositions, alors que cette négociation fait l’objet d’une conciliation. Pour ce qui est des syndicats des 8 marchés Maxi/Maxi et cie/Loblaws du Saguenay–Lac-Saint-Jean, ils sont en négociation intensive avec la partie patronale pour en arriver à une entente avant le mardi 7 juillet.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket