Un militant et un démocrate disparaît

Articles récents

Les syndicats de la FSSS–CSN entérinent l'entente de principe sectorielle

Les syndicats de la FSSS–CSN entérinent l'entente de principe sectorielle

Les travailleuses et les travailleurs représentés par la Fédération de la santé et des services sociaux…
Entente de principe pour les chargé-es de cours de l’Université Laval

Entente de principe pour les chargé-es de cours de l’Université Laval

Une entente de principe est intervenue tard hier soir entre le Syndicat des chargées et chargés…
Les profs de cégep acceptent le projet de règlement conclu avec Québec

Les profs de cégep acceptent le projet de règlement conclu avec Québec

À la suite de la consultation des 61 assemblées générales représentant l’ensemble des profs du réseau collégial,…
Transport scolaire : le ministre Drainville doit intervenir

Transport scolaire : le ministre Drainville doit intervenir

Réunis devant l’Assemblée nationale lors d’une manifestation sur l’heure du midi, la Confédération des syndicats nationaux…
La FNCC et la CSN mettent de l’avant cinq mesures pour contrer la crise de l’information

La FNCC et la CSN mettent de l’avant cinq mesures pour contrer la crise de l’information

Devant l’ampleur de la crise qui secoue le secteur des médias d’information, les différents paliers de…
Agents de la paix des services correctionnels du Qc : le ministre Bonnardel doit agir et ça presse

Agents de la paix des services correctionnels du Qc : le ministre Bonnardel doit agir et ça presse

Les différents évènements violents des derniers jours visant des agents de la paix des services correctionnels…

Décès de Jean Doré

Un militant et un démocrate disparaît

Avec le décès de Jean Doré, c’est un militant et un démocrate qui disparaît. Jean Doré a étudié le droit à l’Université de Montréal avant de devenir directeur général de la Fédération des associations d’économie familiale de 1972 à 1975. Il a été conseiller syndical au Service juridique de la CSN de 1978 à 1983, avant de devenir l’un des fondateurs du Rassemblement des citoyens et des citoyennes de Montréal (RCM). Homme d’action, une fois élu maire de Montréal, il se donne comme priorité de se rapprocher de la population, de démocratiser les institutions politiques et décentraliser la ville. « Il a redonné sa place aux citoyennes et aux citoyens », de soutenir Jacques Létourneau, président de la CSN.

« L’implication de Jean Doré dans la vie politique est inspirante pour toutes celles et tous ceux qui souhaitent prendre part activement à la vie démocratique et faire progresser des débats. Tous le reconnaissent non seulement comme un homme de coeur, mais aussi comme un homme impliqué dans la communauté. Comme il l’a démontré en présidant la Fondation des Auberges du cœur dans les dernières années de sa vie », de conclure Jacques Létourneau.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket

À LA UNE

Le Point syndical  automne 2023