Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Une nouvelle convention collective pour le personnel enseignant

Du même SUJET

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Oldcastle à Candiac – Les salarié-es en lock-out

Le lundi 20 juin, l’entreprise Oldcastle Solutions Enclosure de Candiac a mis ses travailleuses et ses…
Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Des briseurs de grève chez Viandes du Breton

Le 15 juin dernier, le Tribunal administratif du travail (TAT) a rendu un jugement indiquant que…
SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

Les membres du Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN ont profité d’une autre journée…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Collège Villa-Maria

Une nouvelle convention collective pour le personnel enseignant

Au cours d’une assemblée générale tenue le 24 janvier, c’est dans une proportion de 92% que les enseignantes et les enseignants du Collège Villa-Maria ont entériné l’entente de principe conclue entre leur syndicat et l’employeur.

La négociation s’est déroulée sous le signe du respect et la volonté des deux parties d’en arriver à un règlement négocié était manifeste. Outre la clarification des règles relatives à la sécurité d’emploi, notons l’obtention de libérations syndicales payées par l’employeur, l’amélioration de la reconnaissance de l’ancienneté pour plusieurs types de congés, une bonification de la contribution de l’employeur aux assurances ainsi que la hausse du montant annuel compensatoire si le nombre d’élèves par classe est plus élevé que prévu.

La convention collective sera en vigueur jusqu’en juin 2016.

Le syndicat des enseignantes et enseignants de Villa-Maria, un établissement d’enseignement privé à Montréal dispensant un enseignement à des jeunes filles, en français et en anglais, chacun des secteurs représentant environ 50 % des 1300 élèves, compte quelque 80 membres.

La FNEEQ-CSN regroupe près de 30 000 membres, dont le personnel de 34 établissements d’enseignement privés.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket