Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Une nouvelle convention collective pour les employé-es de Radio-Canada

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Entente de principe acceptée à 97 % chez Autobus Chambly

Réunis en assemblée générale ce jeudi 1er décembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Entente de principe chez Autobus Chambly

Entente de principe chez Autobus Chambly

À la suite d’une ultime séance de médiation tenue ce lundi 28 novembre, une entente de…
Grève des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud ce lundi

Grève des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud ce lundi

Veuillez prendre note qu’un avis de grève de 24 h a été déposé par le Syndicat…
Entente de principe au chantier Davie

Entente de principe au chantier Davie

Le Syndicat des employés de bureau du chantier naval de Lévis (CSN) est heureux d’annoncer qu’une…
Des hausses de 21,5 % chez Sanimax

Des hausses de 21,5 % chez Sanimax

Réunis en assemblée générale aujourd’hui, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs de Sanimax…
Nouvelle convention collective chez Mitchel Lincoln

Nouvelle convention collective chez Mitchel Lincoln

Les trois semaines de lock-out décrétées chez Mitchel Lincoln ne seront pas venues à bout de…

Adoptée à 88 %

pix2

Une nouvelle convention collective pour les employé-es de Radio-Canada

Réunis en assemblée générale hier, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs de Radio-Canada (STTRC–CSN) ont entériné à 88 % l’entente de principe intervenue entre leur comité de négociation et la direction de Radio-Canada.

Le syndicat représente les 2800 salarié-es des services français de la société publique, soit l’ensemble des stations du Québec ainsi que celle de Moncton. Plus de 1000 d’entre eux ont exprimé leur droit de vote au terme d’une assemblée ayant eu lieu à Montréal ainsi que dans l’ensemble des stations régionales.

Le président du STTRC–CSN, Pierre Tousignant, s’est réjoui du résultat de cette assemblée qui met un terme à un marathon de 12 mois de négociation. « Il s’agit d’une entente qui répond aux objectifs de négociation que nous nous étions fixés : améliorer les conditions dans lesquelles nos membres exercent leur travail, réduire la précarité de travail des employé-es temporaires et contractuels et promouvoir le développement professionnel des employé-es de la société publique afin d’en favoriser la rétention. À ce titre, nous pouvons dire mission accomplie. »

La nouvelle convention collective prévoit la création de près de 200 postes permanents. Environ 120 d’entre eux seront octroyés sur la base de l’ancienneté aux salarié-es temporaires exerçant déjà ces fonctions afin de régulariser le statut de ces derniers. Les autres proviendront notamment de la régularisation de dizaines de postes de recherchistes, d’édimestres et de météorologues, présentement assumés par des employé-es contractuels. Des garanties ont également été obtenues afin que l’employeur réduise de 32 à 25 % la proportion d’heures pouvant être travaillées par des employé-es temporaires annuellement.

L’entente vient également clarifier plusieurs notions relatives aux affichages de postes et à leur octroi, dans l’optique d’assainir l’ensemble de la dotation du personnel à Radio-Canada afin d’en favoriser la rétention.

La nouvelle convention, d’une durée de quatre ans, prévoit des augmentations salariales rétroactives de 1,5 % en 2021, 2 % en 2022, 2 % en 2023 et 1,5 % en 2024. Des gains ont également été obtenus quant à la rémunération des heures supplémentaires.

Afin de contrer l’inflation actuelle, les salarié-es pourront par ailleurs bénéficier d’un montant forfaitaire correspondant à 2 % de tous les gains engrangés depuis le 1er janvier 2021, incluant les heures supplémentaires effectuées.

À propos

Le STTRC–CSN représente les 2800 travailleuses et travailleurs de l’information, techniciennes et techniciens et membres du personnel administratif des services français du diffuseur public, soit l’ensemble des stations du Québec et celle de Moncton. Deuxième plus grand syndicat du secteur des communications au Canada, il est affilié à la Fédération nationale des communications et de la culture (FNCC–CSN) ainsi qu’à la Confédération des syndicats nationaux.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket