Une première convention collective au CPE Pidaban

Articles récents

Budget fédéral 2024 - Toujours pas assez de logements d'ici 2030

Budget fédéral 2024 - Toujours pas assez de logements d'ici 2030

Les nouvelles dépenses d’Ottawa pour le logement, annoncées avant le budget, représentent un effort louable d’augmentation…
Un employeur qui perd la carte pour des jeans

Un employeur qui perd la carte pour des jeans

La quarantaine de travailleurs de Shred-It n’ont eu d’autre choix que d’entrer en grève ce matin…
La CSN déçue de la décision de la Cour suprême du Canada

La CSN déçue de la décision de la Cour suprême du Canada

La CSN est déçue de la décision de la Cour suprême du Canada de ne pas…
Vote de grève à l’unanimité chez les Autobus Brissette & Frères

Vote de grève à l’unanimité chez les Autobus Brissette & Frères

Hier soir, lors d’une assemblée générale extraordinaire, les membres du Syndicat des chauffeurs d’autobus de Brissette…
Consultation sur l'avenir de la forêt: les travailleurs et travailleuses doivent être au centre des préoccupations, insistent les organisations syndicales

Consultation sur l'avenir de la forêt: les travailleurs et travailleuses doivent être au centre des préoccupations, insistent les organisations syndicales

Alors que se tient aujourd’hui la Rencontre nationale des partenaires sur l’avenir de la forêt, les…
Pénurie de travailleurs sylvicoles : la solution est à portée de mains

Pénurie de travailleurs sylvicoles : la solution est à portée de mains

À l’aube de la saison des travaux sylvicoles, le Conseil central du Bas-Saint-Laurent, la Fédération de…

Communauté autochtone de Notre-dame-du-Nord

Une première convention collective au CPE Pidaban

Le 1er septembre, réunies en assemblée générale, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs du CPE Pidaban-CSN ont entériné l’entente de principe à 91 %. Le nouveau contrat de travail comportera plusieurs avancées telles que la reconnaissance de l’ancienneté, l’accès à l’assurance-groupe, des règles claires pour l’obtention de la permanence et pour les mouvements de main-d’œuvre, etc.

Le syndicat est affilié à la FSSS-CSN depuis avril 2010 et le CPE est situé dans la communauté autochtone de Notre-Dame-du-Port. Étant donné qu’il s’agissait de leur première convention, il a été décidé de ne pas participer à la négociation régionale présentement en cours. « Le processus de démarrage des négociations a traîné en longueur, mais l’ensemble de la négociation s’est déroulé dans un climat respectueux », de dire Karen Polson, présidente du syndicat.

La durée de ce premier contrat de travail sera d’un an et le statu quo est maintenu concernant les avantages sociaux. « Maintenant que nous avons notre première convention, nous allons suivre de très près la négociation régionale puisque nous pourrons nous servir des résultats de celle-ci lors de notre prochaine négociation », d’expliquer la porte-parole syndicale.

Pour la CSN, l’obtention d’une convention collective dans un CPE installé dans une communauté autochtone est une première et l’ensemble de la démarche s’est effectué de façon très respectueuse.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket

À LA UNE

Le Point syndical  automne 2023