Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Une première entente de principe au Château Cartier de Gatineau

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Fin du lock-out au Hilton de Mont-Tremblant

Fin du lock-out au Hilton de Mont-Tremblant

En lock-out depuis le mois d’août, les travailleuses et les travailleurs du Hilton Homewood Suites de…
Où sont les mesures structurantes ?

Où sont les mesures structurantes ?

Alors que le ministre de l’Économie Éric Girard livrait aujourd’hui à Québec sa mise à jour…
Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Situation des journalistes pigistes au Québec : un constat navrant

Dix ans après la tenue d’un sondage similaire et à la suite d’une lettre qui a…
Pigistes au front

Pigistes au front

Nous sommes un collectif de collaborateurs et de collaboratrices au journal Le Devoir et nous sommes…
Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Alliance CSQ–CSN pour faire débloquer les négociations des infirmières et des infirmières auxiliaires d’Héma-Québec

Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les infirmières et les infirmières auxiliaires d’Héma-Québec,…
Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Transport scolaire : rien n’est réglé et une nouvelle mise au point s’impose

Pour de trop nombreux parents et élèves qui vivent quotidiennement avec les bris de services à…

Négociations coordonnées dans l’hôtellerie

Une première entente de principe au Château Cartier de Gatineau

Une entente de principe est intervenue hier soir entre l’hôtel Château Cartier de Gatineau et le syndicat CSN représentant les 108 salarié-es de l’établissement. Les employé-es voteront sur les détails de cette entente dans les prochains jours.

Si elle est adoptée, il s’agira d’un premier renouvellement de convention collective pour les 35 syndicats CSN actuellement en négociations coordonnées dans le secteur de l’hôtellerie. Les salarié-es du Château Cartier ont obtenu un règlement plus que satisfaisant sur l’ensemble des demandes de la plate-forme commune qu’ils avaient déposées à leur employeur. Au niveau de la protection contre le travail des cadres ou encore contre les coupes d’heures de travail reliées aux «plans verts» et aux services réduits, ils ont obtenu leurs demandes intégralement. Il en est de même pour les dispositions concernant les affichages et les abolitions de postes. En ce qui a trait aux salaires, le règlement prévoit des hausses de 3 % par année pour un contrat de travail de 4 ans.

Un momentum à saisir « Il y a un momentum à saisir partout afin que les hôteliers et les salarié-es trouvent rapidement un terrain d’entente sur ces bases. De notre côté, toutes nos équipes de négociation sont pleinement disponibles pour rencontrer leurs vis-à-vis patronaux », a souligné le porte-parole du secteur de l’hôtellerie à la Fédération du commerce CSN, Michel Valiquette.

Rappelons que les salarié-es de l’hôtel Regency Hyatt de Montréal sont en lock-out depuis le 25 juillet. Quant à ceux du Holiday inn Select Sinomonde, les portes de leur hôtel leur sont fermées depuis le 5 août.

La présente ronde de négociations coordonnées regroupe 35 syndicats représentant 5500 travailleuses et travailleurs du secteur de l’hôtellerie dans les régions du Grand Montréal, de Québec, de l’Estrie, de la Montérégie et de l’Outaouais. Fondée en 1921, la CSN rassemble 300 000 membres, et ce, tant dans les secteurs public que privé.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket