Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Pour vraiment protéger tout le monde, chaque jour

En 2022, c’est sous le thème Pour vraiment protéger tout le monde, chaque jour que se déroule la Semaine nationale de la santé et de la sécurité du travail de la CSN.

Les enjeux en matière de santé et de sécurité du travail (SST) ont toujours fait partie intégrante des actions syndicales pour demeurer en santé, chaque jour. La CSN défend depuis plusieurs années l’importance d’intervenir en matière de risques psychosociaux et ergonomiques, afin de vraiment protéger tout le monde. 

Bien que les lois en matière de santé et de sécurité du travail aient été modifiées à l’automne 2021, les réels changements structurants ont débuté le 6 avril dernier et vont se poursuivre au cours des prochains mois et des prochaines années. Malgré certaines avancées qui touchent positivement tous les milieux de travail, les nombreux reculs qui affectent les groupes prioritaires nous incitent à déployer toutes nos énergies afin d’intégrer les questions relatives à la santé et à la sécurité au travail à chaque nouvelle négociation. C’est dans ce contexte que la confédération convie ses militantes et militants ainsi que ses syndicats à poursuivre les luttes quotidiennes en santé et en sécurité au travail. 

Dans cette section dédiée à la semaine de la santé et sécurité du travail, vous trouverez plusieurs outils, dont huit vignettes abordant les risques psychosociaux et ergonomiques. Ces outils viennent clairement présenter différents cas de figure concernant la nouvelle obligation des employeurs d’intervenir pour régler les problèmes à la source.

La semaine nationale 2022 est l’occasion d’inviter les travailleuses et les travailleurs à exercer leur pouvoir d’action et de négociation en matière de santé et sécurité du travail. Elle vise également à leur rappeler leurs responsabilités et obligations dans ce domaine.

Vis-tu une surcharge
au travail ?

Quand faire de ton mieux, ce n’est jamais assez et qu’on t’en demande toujours plus, il faut que ça change.

LA SURCHARGE DE TRAVAIL est un facteur de risque important en santé physique et psychologique.

LE RÉGIME DE SANTÉ ET DE SÉCURITÉ DU TRAVAIL a changé au Québec. Les employeurs doivent discuter avec toi et ton syndicat pour que ta charge de travail soit saine et normale.

UNE CHARGE DE TRAVAIL RAISONNABLE, ça fait partie de conditions de travail saines, pour vraiment protéger tout le monde.

Le télétravail, un peu, beaucoup, ou pas
mal trop ?

Le télétravail offre des avantages, c’est vrai.
Mais pour conserver sa santé au travail, il faut pouvoir télétravailler dans un contexte optimal.

TU PEUX JONGLER PLUS FACILEMENT AVEC TON HORAIRE, mais quand t’es pogné pour télétravailler sur ta table de cuisine cinq jours semaine, c’est moins cool.

LES OBLIGATIONS des employeurs ont changé dans le régime de santé et de sécurité au travail.

LE TÉLÉTRAVAIL EST MAINTENANT PRÉVU DANS LA LOI. Il faut le permettre, mais surtout, l’encadrer de manière saine, pour vraiment protéger tout le monde.

Est-ce que tes collègues te soutiennent ?

Un milieu de travail sain où l’ont peut travailler en équipe, obtenir de l’aide et de l’appui quand on en a besoin,
c’est nécessaire.

LE RÉGIME DE SANTÉ ET DE SÉCURITÉ DU TRAVAIL a changé au Québec. Un milieu de travail sain et sécuritaire, c’est un droit et non un privilège.

PARLES-EN AVEC TES COLLÈGUES ET TON PATRON. Les obligations de ton employeur ont changé – il doit assainir son milieu de travail, pour vraiment protéger tout le monde.

Est-ce que tu bénéficies d'une réelle autonomie au travail ?

La latitude pour accomplir son travail, ce n’est pas juste pouvoir aller manger ou aller aux toilettes quand on veut.

L’AUTONOMIE AU TRAVAIL, c’est utiliser son jugement dans l’accomplissement de ses tâches, participer aux décisions et savoir qu’on nous fait confiance dans notre travail. L’autonomie décisionnelle au travail, c’est un facteur de protection et c’est important.

LES OBLIGATIONS en matière de santé et de sécurité au travail ont changé et ton employeur doit maintenant agir pour vraiment protéger tout le monde.

Es-tu reconnu dans
ton travail ?

Quand il n’y a jamais de tapes dans le dos et de « mercis »,
mais toujours plus de job à faire, il faut que l’employeur apprenne à te respecter.

EN PLUS DE GÉRER les risques physiques du travail, les employeurs doivent s’occuper des risques psychosociaux. Être reconnu à sa juste valeur pour ses efforts, avoir des perspectives d’avancement et recevoir sa juste part, c’est essentiel.

LES EMPLOYEURS doivent s’occuper de santé psychologique au travail, pour vraiment protéger tout le monde.

Est-ce que la communication est bonne au travail ?

Savoir ce qui se passe à ta job au jour le jour et ne pas apprendre les nouvelles quand l’entreprise fait l’objet d’un reportage à la télé, ce n’est pas un luxe, c’est un minimum.

PARTICIPER AUX CHANGEMENTS et éviter que des rumeurs circulent et pourrissent le climat de travail, c’est essentiel.

LES OBLIGATIONS des employeurs en matière de santé et de sécurité au travail ont été revues. Un travail sain et sécuritaire, c’est un droit, pour vraiment protéger tout le monde.

Est-ce que ton boss te soutient et agit quand il le faut ?

Quand le boss t’écoute jaser de problèmes au travail le midi, mais qu’il ne fait rien pour corriger ces situations, qu’il
« entend » ce que tu dis, mais qu’il n’agit pas,
il faut que ça change.

LE RÉGIME DE SANTÉ ET DE SÉCURITÉ DU TRAVAIL a changé au Québec. Les employeurs doivent s’assurer de bien cerner les risques pour ta santé psychologique, et surtout, les régler à la source.

UN MILIEU DE TRAVAIL SAIN ET SÉCURITAIRE, ce n’est pas un privilège, c’est un minimum, pour vraiment protéger tout le monde.

Est-ce que ton travail te cause des douleurs ?

Si tu éprouves des douleurs au dos, aux épaules ou aux james, elles sont peut-être causées par ton travail.

TON BOSS DOIT TE FOURNIR LES ÉQUIPEMENTS APPROPRIÉS pour éviter les efforts excessifs et diminuer les contraintes qui peuvent accroître ta charge de travail.

LES EMPLOYEURS DOIVENT S’ASSURER de bien cerner les risques ergonomiques pour ta santé physique et psychologique, afin de vraiment protéger tout le monde.

WEB_SST22_AFF-11x17po_FR
LA SURCHARGE DE TRAVAIL est un facteur de risque important en santé physique et psychologique. LE RÉGIME DE SANTÉ ET DE SÉCURITÉ DU TRAVAIL a changé au Québec. Les employeurs doivent discuter avec toi et ton syndicat pour que ta charge de travail soit saine et normale. UNE CHARGE DE TRAVAIL RAISONNABLE, ça fait partie de conditions de travail saines, pour vraiment protéger tout le monde.
EN PLUS DE GÉRER les risques physiques du travail, les employeurs doivent s’occuper des risques psychosociaux. Être reconnu à sa juste valeur pour ses efforts, avoir des perspectives d’avancement et recevoir sa juste part, c’est essentiel. LES EMPLOYEURS doivent s’occuper de santé psychologique au travail, pour vraiment protéger tout le monde.
LE RÉGIME DE SANTÉ ET DE SÉCURITÉ DU TRAVAIL a changé au Québec. Les employeurs doivent s’assurer de bien cerner les risques pour ta santé psychologique, et surtout, les régler à la source. UN MILIEU DE TRAVAIL SAIN ET SÉCURITAIRE, ce n’est pas un privilège, c’est un minimum, pour vraiment protéger tout le monde.
LE RÉGIME DE SANTÉ ET DE SÉCURITÉ DU TRAVAIL a changé au Québec. Un milieu de travail sain et sécuritaire, c’est un droit et non un privilège. PARLES-EN AVEC TES COLLÈGUES ET TON PATRON. Les obligations de ton employeur ont changé – il doit assainir son milieu de travail, pour vraiment protéger tout le monde.
L’AUTONOMIE AU TRAVAIL, c’est utiliser son jugement dans l’accomplissement de ses tâches, participer aux décisions et savoir qu’on nous fait confiance dans notre travail. L’autonomie décisionnelle au travail, c’est un facteur de protection et c’est important. LES OBLIGATIONS en matière de santé et de sécurité au travail ont changé et ton employeur doit maintenant agir pour vraiment protéger tout le monde.
PARTICIPER AUX CHANGEMENTS et éviter que des rumeurs circulent et pourrissent le climat de travail, c’est essentiel. LES OBLIGATIONS des employeurs en matière de santé et de sécurité au travail ont été revues. Un travail sain et sécuritaire, c’est un droit, pour vraiment protéger tout le monde.
TU PEUX JONGLER PLUS FACILEMENT AVEC TON HORAIRE, mais quand t’es pogné pour télétravailler sur ta table de cuisine cinq jours semaine, c’est moins cool. LES OBLIGATIONS des employeurs ont changé dans le régime de santé et de sécurité au travail. LE TÉLÉTRAVAIL EST MAINTENANT PRÉVU DANS LA LOI. Il faut le permettre, mais surtout, l’encadrer de manière saine, pour vraiment protéger tout le monde.
TON BOSS DOIT TE FOURNIR LES ÉQUIPEMENTS APPROPRIÉS pour éviter les efforts excessifs et diminuer les contraintes qui peuvent accroître ta charge de travail. LES EMPLOYEURS DOIVENT S’ASSURER de bien cerner les risques ergonomiques pour ta santé physique et psychologique, afin de vraiment protéger tout le monde.

Les impacts de la nouvelle loi 27 sur les groupes prioritaires

Pour les groupes prioritaires, la nouvelle loi 27 portant sur la santé et sécurité du travail vient bouleverser certains aspects fondamentaux touchant aux mécanismes de protection qui étaient jusqu’ici en vigueur. Sylvain Gélinas, vice-président et représentant en prévention du Syndicat des ouvriers du fer et titane-CSN nous explique ces changements et les impacts sur les quatre principaux mécanismes.

Les rôles et responsabilités du RSS en construction

Julien Sablet cumule 28 années d’expérience à titre de charpentier-menuisier et a enseigné son métier durant deux ans. Après avoir passé 5 ans sur le chantier du CHUM, il est maintenant représentant en santé et en sécurité (RSS) sur l’imposant chantier du Réseau express métropolitain (REM) où plus de 1 500 travailleuses et travailleurs sont répartis sur 26 stations s’étendant sur 67 kilomètres.

Le journalisme à l’heure du cyberharcèlement et de la cyberintimidation

Pour plusieurs journalistes, le cyberharcèlement et la cyberintimidation font malheureusement de plus en plus partie de leur quotidien. Éric-Pierre Champagne, journaliste à La Presse, nous raconte un de ces épisodes qui empoisonnent la vie du monde des médias.

  LES OUTILS À TÉLÉCHARGER

Téléchargez les outils numériques de la Semaine nationale de la santé et de la sécurité du travail

Image couverture Facebook

Affiche

POSTER

Vignettes Facebook