Fiers de travailler en français

Le droit de travailler en français a largement contribué à l’émancipation socioéconomique de la majorité francophone. Dans un monde du travail qui n’est pas à l’abri des influences linguistiques anglo-américaines, il demeure important d’être vigilant et de poursuivre les efforts afin
de faire respecter nos droits linguistiques, particulièrement en ce qui a trait au français comme langue de travail.

Date de publication1 octobre 2011
Dossier Langue et culture
Sujets,
SourceConfédération des syndicats nationaux (CSN)