Stationnement des établissements de santé

26 novembre 2019

90 % des employé-es trouvent anormal de payer de leur poche pour venir soigner la population

Un sondage mené par la FSSS–CSN révèle que 90 % des travailleuses et travailleurs du réseau considéreraient anormal que le gouvernement de la CAQ oblige les employé-es à payer de leur poche les tarifs de stationnement alors qu’il vient d’annoncer une réduction de tarifs pour les usagères et usagers.

Un sondage mené par la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSSCSN) révèle que 90 % des travailleuses et travailleurs du réseau considéreraient anormal que le gouvernement de la CAQ oblige les employé-es à payer de leur poche les tarifs de stationnement alors qu’il vient d’annoncer une réduction de tarifs pour les usagères et usagers.

Le sondage mené par la FSSSCSN s’est tenu du 19 au 25 novembre et a permis de récolter 3046 réponses et plus de 1100 commentaires du personnel du réseau de santé. Parmi ces travailleuses et travailleurs, certains doivent payer jusqu’à 800 $ par année pour avoir une place de stationnement dans l’établissement dans lequel ils travaillent. Alors que le réseau peine à attirer et retenir le personnel, le tarif élevé des stationnements est un élément de plus qui limite l’attrait du réseau.

Dans sa mise à jour économique du 7 novembre dernier, le gouvernement de la CAQ a annoncé une baisse des tarifs de stationnement pour la population. Cela permettra aux usagères et usagers et à leur famille d’économiser. Par contre, aucune déclaration publique du gouvernement jusqu’à maintenant ne laisse sous-entendre une volonté d’agir sur cette question pour les employé-es du réseau.

« Le gouvernement Legault annonce qu’il baisse les tarifs pour la population et c’est tant mieux. Mais je peux vous dire que plusieurs travailleuses et travailleurs du réseau trouvent ça bien ordinaire qu’on leur impose une importante dépense dans le cadre de leur travail, surtout quand on sait que les salaires et les conditions de travail ne sont pas au rendez-vous. Est-ce que c’est normal de payer de notre poche pour venir soigner la population ? », se demande Jeff Begley, président de la FSSSCSN.

← Précédent L’égalité entre les hommes et les femmes ne peut plus attendre! 26 novembre 2019
Suivant → Les assistant-es techniques seniors en pharmacie (ATSP) subissent la crise du réseau 27 novembre 2019
Partager
Région
  • L'ensemble du Québec

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/90-des-employe-es-trouvent-anormal-de-payer-de-leur-poche-pour-venir-soigner-la-population/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.