Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Bilan mitigé des mesures mises en place pour les jeunes de la région

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Une autre occasion manquée avec une menace de fermeture de surcroît

Une autre occasion manquée avec une menace de fermeture de surcroît

Les espoirs étaient grands et c’est pourquoi tous les projecteurs étaient dirigés vers le dossier épineux…
Un congrès tout en solidarité pour le Conseil central du Saguenay Lac-Saint-Jean–CSN

Un congrès tout en solidarité pour le Conseil central du Saguenay Lac-Saint-Jean–CSN

Les congressistes présents ont pu échanger sur de nombreux enjeux touchant le monde du travail :…
Faire du réseau un employeur de choix ? Oui et ça presse !

Faire du réseau un employeur de choix ? Oui et ça presse !

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) accueille avec ouverture le plan présenté mardi par le ministre…
Réforme de la Loi sur la protection de la jeunesse : le ministre Carmant vise juste

Réforme de la Loi sur la protection de la jeunesse : le ministre Carmant vise juste

Pour la Confédération des syndicats nationaux (CSN), le projet de loi réformant la Loi sur la…
La Protectrice du citoyen confirme la tempête parfaite dans les résidences pour aîné-es

La Protectrice du citoyen confirme la tempête parfaite dans les résidences pour aîné-es

Le rapport final de la Protectrice du citoyen sur la gestion de la crise due à…
Pour vraiment décentraliser le réseau de la santé et des services sociaux

Pour vraiment décentraliser le réseau de la santé et des services sociaux

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN) demande au gouvernement d’aller plus loin…

Un an après la fermeture du foyer de groupe à Roberval

Bilan mitigé des mesures mises en place pour les jeunes de la région

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs du Centre jeunesse du Saguenay – Lac-Saint-Jean FSSS-CSN, un an après la lutte intensive qui a mené à la réouverture du foyer de groupe de Roberval, dresse un bilan mitigé des mesures mises en place par leur employeur afin de répondre aux besoins des jeunes vivant différentes problématiques dans la région. C’est avec regret que les constats qui étaient faits à l’époque se sont concrétisés.

Un brin d’histoire

Dans la foulée des compressions budgétaires qu’a subies le Centre jeunesse Saguenay Lac-Saint-Jean en 2013, le foyer de groupe de Roberval a fermé ses portes. Ce foyer était la seule ressource spécialisée d’hébergement pour desservir des enfants âgés entre 10 et 13 ans ayant des troubles graves de comportement.

« Pour les membres du STT du Centre jeunesse Saguenay – Lac-Saint-Jean, il était inconcevable de prendre une telle décision. Après de nombreuses représentations et une augmentation des moyens de pression, un comité a été créé où nous avons réussi à nous assurer de la réouverture du foyer de groupe » explique Nancy Poulin, présidente du STTCJ Saguenay-Lac-Saint-Jean.

De grands besoins ont alors été ciblés pour les jeunes de deux catégories d’âge, soit les 10 à 13 ans et les 13 à 18 ans. Après plusieurs discussions, l’Agence de la santé et des services sociaux trancha en réinstaurant des services au foyer de groupe de Roberval, mais uniquement pour les 13 à 18 ans.

Un an plus tard et toujours un manque de services

Bien que le service établi à la suite des pressions du syndicat réponde à un besoin important pour les 13 à 18 ans, tel que le démontrent les statistiques de fréquentation, force est de constater qu’un groupe d’enfants, les 10-13 ans, a réellement été sacrifié !

« On leur avait promis des ressources intermédiaires qui allaient mieux répondre à leurs besoins, mais quelques mois après la fermeture du foyer de groupe, ces dernières ont également fermé leurs portes. Comme nous l’avions anticipé, non seulement ces ressources ne sont pas celles qui peuvent répondre aux grands besoins de ces « tout-petits », mais ils se sont retrouvés dans des unités de réadaptation avec de grands adolescents, dans un service aucunement adapté à leurs besoins », ajoute la présidente du syndicat.

Après analyse de la dernière année, le nombre d’enfants qui auraient eu besoin du service spécialisé de l’ancien foyer de groupe confirme que la ressource, telle qu’elle existait l’an passé, aurait été utilisée elle aussi à pleine capacité.

« Lorsque notre gouvernement vient nous dire que ses décisions n’ont aucun impact sur la clientèle, je peux vous dire que ce sont des dizaines, voire même des centaines d’enfants qui ne reçoivent pas les services adaptés à leurs besoins. Le foyer de groupe en est une démonstration et ils ne peuvent le nier », poursuit Nancy Poulin.

Ce bilan est en ligne directe avec le climat d’austérité qui envahit le Québec et la région. Des exemples de la sorte risquent de devenir monnaie courante si rien ne change. « La région doit subir des coupes de plus de 18 millions de dollars cette année. Cela s’ajoute aux coupes des dernières années et fragilise davantage le réseau de santé et des services sociaux. Ce sont les services aux jeunes vulnérables comme à l’ensemble de la population de la région qui sont touchés de plein fouet », conclut Gaston Langevin, vice-président régional de la FSSS-CSN.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket