Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Bois d’œuvre : Ottawa doit talonner Washington

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Tramway dans la Vieille Capitale - Québec doit privilégier l'empreinte écologique et l'expertise locale

Tramway dans la Vieille Capitale - Québec doit privilégier l'empreinte écologique et l'expertise locale

Avant d’octroyer le contrat de fabrication du futur tramway de Québec, la Confédération des syndicats nationaux…
Bois d’œuvre : Ottawa a raté le bateau

Bois d’œuvre : Ottawa a raté le bateau

La Fédération de l’industrie manufacturière (FIM–CSN) salue la décision d’Ottawa de contester devant les tribunaux les…
Ottawa doit demander aux États-Unis de bloquer l’aluminium chinois

Ottawa doit demander aux États-Unis de bloquer l’aluminium chinois

Le tarif de 10 % réinstauré par l’administration Trump sur l’aluminium canadien est non seulement injustifié du…
Des tarifs douaniers qui détruisent deux économies

Des tarifs douaniers qui détruisent deux économies

Alors que l’Accord Canada–États-Unis–Mexique (ACEUM) est entré en vigueur le 1er juillet dernier, la Fédération de…
Élections fédérales, priorités syndicales

Élections fédérales, priorités syndicales

Alors que la rentrée de l’automne sera marquée par la campagne électorale fédérale, le Point syndical…
La FIM–CSN demande un maximum de contenu local

La FIM–CSN demande un maximum de contenu local

La Fédération de l’industrie manufacturière–CSN demande au gouvernement de François Legault d’inclure un maximum de contenu…

Libre-échange

Bois d’œuvre : Ottawa doit talonner Washington

Même si le gouvernement américain vient tout juste d’abaisser de moitié les tarifs douaniers imposés au bois d’œuvre canadien, ceux-ci demeurent totalement injustifiés, souligne la Fédération de l’industrie manufacturière (FIM–CSN). L’organisation syndicale exhorte la ministre fédérale du Commerce international, Mary Ng et son gouvernement à talonner Washington afin de trouver une solution pour mettre un terme à ces tarifs abusifs qui privent les travailleuses et travailleurs de ce secteur de revenus importants.

Pour le président de la FIM–CSN, Louis Bégin, « Ottawa doit utiliser tous les recours de règlement de différends prévus à l’Accord Canada–États-Unis–Mexique. La prétention américaine quant à la concurrence déloyale du régime canadien n’est qu’un prétexte pour s’attaquer à notre souveraineté et faire main basse sur nos ressources naturelles. »

Le président de la FIM–CSN déplore à nouveau que le gouvernement fédéral n’ait pas réglé « une fois pour toutes » son différend avec Washington lors des dernières négociations sur le libre-échange. Il presse Ottawa d’accorder une aide temporaire à l’industrie tant que cette bataille juridique, qui s’annonce longue, n’est pas terminée. « Le gouvernement doit aider l’industrie à traverser cette période difficile et à préserver les emplois », conclut le président de la FIM–CSN.

La Fédération de l’industrie manufacturière (FIM–CSN) rassemble plus de 25 000 travailleuses et travailleurs réunis dans plus de 320 syndicats à travers toutes les régions du Québec.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket