Ondes brouillées dans les centres de détention

19 novembre 2013

« C'est dans le sens de nos démarches », dit le syndicat des agents de la paix

Le Syndicat des agents de la paix en services correctionnels du Québec réagit positivement aux déclarations du ministre de la Sécurité publique à l'effet d'intervenir auprès du gouvernement fédéral pour que soient brouillées les ondes cellulaires dans les centres de détention

Le Syndicat des agents de la paix en services correctionnels du Québec (SAPSCQ-CSN) réagit positivement aux déclarations du ministre de la Sécurité publique, Stéphane Bergeron, à l’effet d’intervenir auprès du gouvernement fédéral pour que soient brouillées les ondes cellulaires dans les centres de détention.

« Cette intervention va dans le sens de nos démarches, car nous réclamons le brouillage des ondes cellulaires depuis longtemps pour rendre les établissements plus sécuritaires, a indiqué Stéphane Lemaire, président du syndicat.

«Au cours des dernières années, nous avons multiplié les démarches pour améliorer les conditions de travail des agents en services correctionnels et, ainsi, rendre les centres plus sécuritaires : centre de formation, interventions pour contrer la surpopulation carcérale, etc.»

Le syndicat ne fera aucune autre autre déclaration à ce sujet aujourd’hui.

← Précédent Entente de principe pour les 320 travailleuses et travailleurs en lock-out 19 novembre 2013
Suivant → La CSN participe à la 2e Conférence mondiale des femmes à Dakar 19 novembre 2013
Partager
Source
Confédération des syndicats nationaux (CSN)
Pour information
Louis-Serge Houle Communications-CSN 514 792-0795
twitter.com/LSHoule facebook.com/lacsn

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/cest-dans-le-sens-de-nos-demarches-dit-le-syndicat-des-agents-de-la-paix/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.