Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Décès de Norbert Rodrigue, ancien président de la CSN

Du même SUJET

Gérald Larose reçoit le prix Camille-Laurin et l’Ordre de Montréal

Gérald Larose reçoit le prix Camille-Laurin et l’Ordre de Montréal

La CSN tient à souligner le travail remarquable et soutenu de Gérald Larose, qui a occupé…
Lucie Dagenais : une grande dame nous quitte

Lucie Dagenais : une grande dame nous quitte

C’est avec profondément de tristesse que le mouvement CSN a appris le décès cette semaine de…
Une salle en l’honneur de Claudette Carbonneau

Une salle en l’honneur de Claudette Carbonneau

Première femme à occuper la présidence de la CSN, Claudette Carbonneau a eu l’honneur de voir…
Nathalie Arguin élue au secrétariat général de la CSN

Nathalie Arguin élue au secrétariat général de la CSN

Les délégué-es du Conseil confédéral de la CSN, réunis hier en instance virtuelle, ont élu Nathalie…
Le Québec moderne, résultat de luttes syndicales

Le Québec moderne, résultat de luttes syndicales

Par Jean Lortie, secrétaire général de la CSN Le 24 septembre marque le 100e anniversaire de…
Jean Lortie annonce son départ à la retraite après 40 ans de militance

Jean Lortie annonce son départ à la retraite après 40 ans de militance

C’est avec émotion que les 300 000 membres de la CSN et ses 650 employés ont…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Hommage

Archives CSN
Archives CSN

Décès de Norbert Rodrigue, ancien président de la CSN

C’est avec une profonde tristesse que la CSN a appris le décès, hier soir, de Norbert Rodrigue, ancien président de la CSN. Les membres du comité exécutif de la CSN tiennent à exprimer leurs plus sincères condoléances aux membres de sa famille, à ses proches ainsi qu’à tous les militants et militantes qui ont côtoyé ce grand leader du milieu syndical.

Natif de la Beauce, tour à tour bûcheron en Abitibi, travailleur de la construction et aide-technicien en radiologie, c’est à l’hôpital Sainte-Justine que Norbert Rodrigue amorcera son engagement syndical. Il deviendra président du syndicat de Sainte-Justine, puis de la Fédération des affaires sociales de la CSN, avant d’être élu vice-président de la CSN en 1972. À 35 ans, il deviendra le plus jeune président de la confédération, dont il assumera la présidence de 1976 à 1982.

« C’est l’ensemble du mouvement syndical qui est en deuil aujourd’hui, souligne le président de la CSN, Jacques Létourneau. Je tiens à saluer ce grand militant qui a multiplié les combats pour améliorer les conditions de travail dans le secteur de la santé et des services sociaux, à une époque où le Québec traversait de grandes transformations. Nous nous rappellerons encore longtemps de son implication au sein de la CSN, marquée par son courage, sa détermination à défendre les moins nantis et sa proximité avec les travailleuses et les travailleurs. Son engagement social s’est par ailleurs poursuivi après ses années de militantisme syndical, notamment en défendant la cause des personnes handicapées du Québec. »

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket