Réseau de transport de la Capitale (RTC)

Entente sur les services essentiels à maintenir en cas de grève

8 mars 2017

« Notre objectif n’est pas de faire la grève, mais bien de conclure une nouvelle convention collective satisfaisante pour les chauffeurs que nous représentons. L’employeur doit saisir la balle au bond. »
Partager
Dossiers
Source
Confédération des syndicats nationaux (CSN)
Pour information
François Forget 514 212-7383

Le Syndicat des employés du transport public du Québec métropolitain (SETPQM), affilié à la Confédération des syndicats nationaux (CSN), est parvenu à conclure une entente avec le RTC sur les services essentiels à maintenir advenant le déclenchement de la grève illimitée le 13 mars prochain à compter de 4 h du matin. Les services prévus à l’entente ont été déclarés suffisants par le Tribunal administratif du travail, ce mercredi.

L’entente prévoit le maintien de services de base aux heures de pointe en semaine, soit le matin et en fin d’après-midi. Un service de fin de semaine sera aussi offert sur certains parcours aux heures de pointe. Elle porte aussi sur la prestation de services spécifiques aux élèves empruntant des trajets scolaires à des heures déterminées.

Le président du SETPQM, Ghislain Dolbec, juge l’entente satisfaisante bien qu’il souhaite la poursuite des négociations. « On vient ici de franchir une étape importante en ce que ça envoie un message clair au RTC : nous sommes sérieusement prêts depuis des jours à  négocier de manière intensive. Il faut dépasser la lenteur actuelle des pourparlers et entreprendre dès maintenant un blitz de négociation. Notre objectif n’est pas de faire la grève, mais bien de conclure une nouvelle convention collective satisfaisante pour les chauffeurs que nous représentons. L’employeur doit saisir la balle au bond. »

À propos du SETPQM et de la CSN

Le Syndicat des employés du transport public du Québec métropolitain regroupe 950 employé-es. Il est affilié à la FEESP–CSN, qui regroupe 60 000 membres répartis dans 425 syndicats dans les services publics et parapublics, ainsi qu’au Conseil central de Québec Chaudière-Appalaches qui représente plus de 250 syndicats regroupant 45 000 syndiqué-es. Pour sa part, la CSN compte plus de 325 000 membres syndiqués provenant tant des secteurs privé que public.

← Précédent Demain en mains 8 mars 2017
Suivant → Le Groupe MAMAN reçoit la première subvention de son histoire 8 mars 2017

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/entente-sur-les-services-essentiels-a-maintenir-en-cas-de-greve/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.